Eclairage conventionnel


Populaire dans la catégorie Eclairage conventionnel


Informations Eclairage conventionnel

Un éclairage classique possède une ampoule halogène comme source lumineuse, et est utilisé pour simplement éclairer des petites ou grandes surfaces. Les PARs sont les luminaires les plus courants. Ils sont généralement suspendus à des endroits fixes dans les théâtres, bars et salles d’exposition. Ils sont aussi fréquemment utilisés de façon mobile grâce aux boîtiers robustes, disponibles en différentes tailles. Pour éclairer une certaine surface avec précision, utilisez l’éclairage de scène. Ces luminaires ont souvent des volets coupe-flux ou une fonction zoom/de focalisation afin d’optimiser le faisceau. Les blinders sont des lampes très vives qu’on allume brièvement pour l’effet. Pour plus d’effets, jetez un œil sur les scanners, lyres, lasers, stroboscopes et effets décoratifs.

Si vous souhaitez utiliser des PARs comme éclairage de base, vous avez le choix entre plusieurs options en termes de lampes. Vous pouvez choisir pour un réflecteur Raylight avec une ampoule A1/244 (500W, très rapide et très vive, faisceau serré semblable au NSP) ou pour une ampoule en verre trempé/pressé. Cette dernière peut être commandée dans différentes sortes de faisceau. Les abréviations ont la signification suivante :

VNSP: Very Narrow Spot. C’est le faisceau le plus serré qui soit. Fonctionne comme éclairage d’effet.

NSP : Narrow Spot. Faisceau serré. Très approprié pour un effet « disco » où il n’est pas nécessaire que la salle soit entièrement éclairée.

MFL: Medium Flood. Il s’agit d’un faisceau assez large (entre NPL et WFL). C’est la lampe la plus populaire. Elle est utilisée pour l’éclairage d’effet et veille à ce qu’une grande partie de l’espace soit éclairée.

WFL : Wide Flood. C’est le faisceau le plus large. Essentiellement destiné à éclairer une surface entière.

Bax-shop.fr | Back to School Tour pour le débutant