Votre micro ne produit pas de son ? Il se peut qu’il ait besoin d’alimentation fantôme ! Ce sont notamment les micros à condensateur qui en ont besoin. Heureusement, la plupart des tables de mixage, interfaces audio et enregistreurs sont capables de fournir ce type d’alimentation. L’alimentation fantôme (« phantom power » en anglais) peut être activée à l’aide du switch « Phantom », « P48 » ou « 48V ». Dans ce blog, nous présentons quelques facteurs à considérer lorsque vous allez utiliser l’alimentation fantôme.

Besoin d'alimentation fantôme ? Voici quelques astuces !

Le côté technique

L’alimentation fantôme fournit un courant continu au micro en utilisant les deux lignes du câble audio. Grâce à cela, les deux types de transmission ne génèrent aucune interférence entre elles. Il est primordial que le courant est transmis sur les deux lignes en appliquant une tension identique. Un câble de mauvaise qualité ou un branchement erroné peut causer des dommages irréversibles à votre micro. L’alimentation fantôme peut uniquement être rencontrée sur des entrées micro XLR, et jamais sur des entrées micro utilisant une connexion TRS ou TS (jack). En effet, contrairement à ceux d’une connexion XLR, les points de contact d’une connexion jack ne connectent pas tous en même temps.

48 volts ou moins ?

Il se peut que vous rencontriez des appareils – pensez, par exemple, à des tables de mixage très rudimentaires – qui fournissent une tension de moins de 48 volts. Bien que la plupart des micros à condensateur et autres micros actifs soient compatibles avec cette tension basse, ils fonctionneront avec une réserve de gain moins élevée. Cela signifie que des interférences se produiront plus rapidement lorsque vous branchez des sources audio à volume élevé.

Comment utiliser l’alimentation fantôme

Lors du branchement d’un micro, il importe de faire les choses dans le bon ordre. Avant le branchement, vérifiez si l’alimentation fantôme est bien désactivée. Si le micro en question nécessite de l’alimentation fantôme, il ne faut l’activer qu’après son branchement. Sinon, vous entendrez un gros pop. Dans la plupart des cas, un seul switch permet d’activer et de désactiver l’alimentation fantôme pour toutes les entrées micro. Assurez-vous donc qu’aucun autre micro ne supportant pas l’alimentation fantôme ne soit branché. Pensez, par exemple, à des vieux micros à ruban (nous en reparlerons dans le paragraphe suivant). Si vous souhaitez débrancher un micro, désactivez l’alimentation fantôme et attendez 30 secondes avant de retirer la fiche de la prise. Votre appareil ne dispose pas d’un switch permettant d’éteindre l’alimentation fantôme ? Fermez le gain et le fader du canal en question avant de débrancher le micro.

Besoin d'alimentation fantôme ? Voici quelques astuces !

Alimentation fantôme et les micros dynamiques et à ruban

L’alimentation fantôme est utilisée pour activer le condensateur d’un micro à condensateur et pour alimenter le petit amplificateur intégré. Certains micros dynamiques et à ruban disposent également d’un tel amplificateur. Ce type de micro appartient à la catégorie des micros actifs et a aussi besoin d’alimentation fantôme. Les micros dynamiques passifs n’en ont pas besoin, mais ne seront pas endommagés s’ils en reçoivent une – dans la mesure où vous utilisez un câble correct. Cependant, il en va autrement pour les micros à ruban passifs ! En effet, alimenter des modèles classiques de marques telles que RCA et Coles avec une alimentation fantôme causera des dommages irréparables. La plupart des micros à ruban modernes peuvent y faire face, mais je ne recommanderais pas de l’essayer vous-même.

Autres types d’alimentation fantôme

  • Dans le domaine du cinéma, on utilise souvent l’alimentation T (également appelé A-B). Il s’agit ici d’une alimentation 12 volts qui passe au micro via un câble symétrique. Notez cependant que l’alimentation T et l’alimentation fantôme ne sont pas interchangeables.
  • Le Plug-in-Power (PiP) est surtout rencontré sur l’électronique grand public comme, par exemple, l’entrée micro de votre PC ou smartphone. Ces entrées n’ont qu’une tension faible de 3 à 5 volts. Les micros PiP ne sont pas compatibles avec l’alimentation fantôme.

Ma table de mixage ne dispose pas d’alimentation fantôme !

Vous avez besoin d’alimentation fantôme, mais votre table de mixage ou interface audio n’en dispose pas ? Alors, une alimentation fantôme externe est la solution à vos problèmes. Il suffit d’y brancher votre micro, puis de connecter l’alimentation fantôme externe sur votre table de mixage et le tour est joué !

Besoin d'alimentation fantôme ? Voici quelques astuces !

Vous avez des questions ou des remarques à propres de ce sujet ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous !

Voir également

» Comment brancher son micro sur une enceinte ?
» La différence entre les micros dynamiques et les micros à condensateur
» Qu’est-ce que la directivité ?
» Les connexions symétriques et asymétriques expliquées
» Alimentations fantômes externes

» Micros
» Interfaces audio
» Tables de mixage
» Câbles audio

20 réactions
  1. Marin.B dit :

    Bonjour,

    Je me demandais si mon micro avait besoin d’une alimentation fantôme.

    Je possède un SHURE MV7 et je souhaiterais le connecter sur une FOCUSRITE.

    Etant novice dans le domaine, je ne sais pas vraiment à quoi sert cette fameuse alimentation fantôme ni si il faut l’activer ou non avec mon micro et j’ai peur de faire n’importe quoi au risque d’endommager mon micro.

    Merci d’avance.

    • Cher Marin,

      Le Shure MV7 ne requiert pas d’alimentation fantôme. Veuillez noter que vous ne pourrez utiliser les fonctions avancées telles que monitor mix et mic position que si vous connectez le micro via USB. Via la sortie XLR, vous n’entendrez que l’audio non traité du micro et vous ne pouvez pas utiliser la sortie casque.

      Marnix | Bax Music

  2. Olive3003 dit :

    Bonjour,
    Je souhaite alimenter un micro avec une alimentation fantôme de 48V, savez-vous si certaines d’entre elles fonctionnent sur batterie et quelle est leur autonomie en moyenne ? L’alimentation du capteur se fait sur la prise XLR output de l’alim et l’enregistrement des sons du micro sur la prise XLR input ?

    • Bonjour,

      Oui, il existe des alimentations fantômes qui fonctionnent sur batterie, comme par exemple les unités ART Phantom II Pro et Xvive P1. Difficile de dire quelle est leur autonomie car cela dépend de la consommation et du type de micro connecté.

      Marnix | Bax Music

  3. NateGabe dit :

    Bonjour,
    Comme Priest, je viens d’acquérir un micro à condensateur Aston Origin. Raccordé à ma carte son Focusrite Scarlett 2i4 (par un câble XLR avec connectiques Neutrik) et une fois l’alimentation Phantom enclenchée, je suis obligé de beaucoup monter le gain pour qu’Ableton Live enregistre ma voix à un niveau de -18dB (il s’agit ici d’une voix parlée). Le soucis est que j’enregistre en même temps beaucoup de bruit statique (pas de bruit de fond). J’ai essayé la même configuration avec un micro dynamique, pas un bruit, pas un fond sonore, juste ma voix.
    Y’a-t-il un conseil que vous pourriez me donner ?
    Bien cordialement

  4. Priest dit :

    Bonjour j’ai une carte son SSL 2 et un micro à condensateur Aston Origin et je viens de voir que ma carte son est incapable d’alimenter mon micro
    Quelqu’un connaîtrait une alimentation fantôme externe qui pourrait faire le lien entre ma carte son et mon micro svp ? Merci d’avance

    • Bonjour,

      La carte son SSL 2 est bien capable d’alimenter votre micro Aston Origin. Elle est pourvue d’un bouton avec lequel vous pouvez activer l’alimentation fantôme +48V.

      Marnix | Bax Music

  5. antoine dit :

    bonjour, je voudrai acheter un ampli gauitare electro acoustique genre fender 15 w mais je voudrai egalement brancher un micro chant, est qu’il me faut une alimentation fantome avec ou il me faut prendre un modele qui s’adapte a la guitare et au chant
    cordialment

  6. Kourjaite dit :

    Bonjour,
    J’ai fait l’acquisition d’un rode podmic et d’une inferface audio Focusrite Scarlett solo 3rd gen. J’ai donc acheter un cable xlr ugreen basic puis j’ai fait quelque recherche et j’ai décider de prendre le FetHead de triton pour booster le gain du mic.
    Sachant que je ne m’y connais très peu dans le domaine j’ai essayer bêtement de le mettre directement sur le micro et forcement aucun son ne sors du micro. J’ai regarder sur internet qu’il fallait une alimentation phantom mais je comprends toujours pas tout. Ma question est : est ce que j’ai besoin d’acheter quelque chose en plus pour que mon FetHead fonctionne ? Est ce qu’il faut juste bidouiller dans mes paramètres de l’app ? En gros est ce que je peux faire fonctionner mon fetHead avec mon matériel et si oui comment ?

    Merci de votre temps.

    • Bonjour,

      Vous y êtes presque ! Si je ne me trompe pas, vous avez tout ce dont vous avez besoin pour faire fonctionner votre micro. Le FETHead peut en effet être branché directement sur le micro. Puis, vous devez connecter la sortie du FETHead à l’entrée micro de votre Scarlett Solo et activer l’alimentation fantôme. Enfin, ajustez le gain sur votre Scarlett Solo jusqu’à ce que le niveau soit suffisamment élevé.

      Marnix | Bax Music

  7. DJ Pisco dit :

    Salut comment alimenter le fantôme pour le micro condensateur neewer 800 sur un table mixage oxygen 4 svp c’est urgent . j’arrive pas à utiliser mes micros ça répond pas

    • Bonjour,

      Le Neewer 800 est un micro à condensateur et requiert donc une alimentation fantôme, fournie par votre table de mixage. Si votre table de mixage n’est pas équipée d’alimentation fantôme, vous pouvez utiliser une alimentation fantôme séparée, telle que la Devine MPS 1000. Si ça ne marche pas, je vous recommande de contacter le magasin où vous avez acheté le matos.

      Marnix | Bax Music

  8. Wurda dit :

    Bonjour Manix,
    Il s’agit de connecter une pedale Aguilar Tone Hammer (18V) sur une table délivrant du 48V. Est-ce possible sans dommages pour les 2 matériels ?
    Merci

    • Bonjour,

      Oui, c’est possible. Dans ce cas, il faudra brancher la Tone Hammer sur l’un des canaux micro de votre table de mixage en utilisant un câble XLR.

      Je vous conseille de faire les choses dans le bon ordre lors du branchement, comme nous avons expliqué dans l’article ci-dessus.

      Attention : le switch de masse (Ground Lift) doit être en position désactivée lorsque vous utilisez de l’alimentation fantôme. Sinon, la pédale ne reçoit probablement pas l’alimentation de la table de mixage.

      Marnix | Bax Music

  9. Wurda dit :

    Bonjour,
    Quelle solution pour brancher un matériel fonctionnant sous 18V (fantôme possible sur xlr) sur ma table de mixage qui comportant une alimentation fantôme de 48V. Pourriez-vous m’indiquer quelques références ou me dire dans quelle partie de votre site chercher ?
    Merci

    • Bonjour,

      Pourriez-vous préciser quel appareil vous voulez connecter à une table de mixage avec alimentation fantôme +48V ? Dans la plupart des cas, cela ne pose pas de problèmes mais je vous recommande de consulter le mode d’emploi pour être sûr. En effet, une tension trop élevée peut endommager l’appareil.

      Marnix | Bax Music

  10. Gabciel dit :

    Bonjour,
    Comment expliquez vous alors que le micro sennheiser me4 (par exemple) a une prise trs et pourtant necessite une limentation fantôme ?

    • Bonjour,

      Normalement, les micros cravates tels que le Sennheiser ME 4 requièrent une alimentation mais ce n’est pas une alimenation fantôme. Il s’agit d’une alimentation avec une tension beaucoup plus faible (+/- 5 volts). La plupart des émetteurs de poche, des enregistreurs portables et des caméras utilisent ce type d’alimentation (appelé ‘plug in power’). Si vous souhaitez brancher un micro cravate ou un micro serre-tête sur une table de mixage équipée d’une alimentation fantôme de +48V, vous aurez besoin d’un adaptateur mini-jack vers XLR pouvant convertir la tension de 48 volts à 5 volts.

      Marnix | Bax Music

Laisser un commentaire