Les connexions symétriques et asymétriques expliquées

Si vous travaillez avec des appareils audio sur scène ou en studio, vous utilisez sans doute des câbles symétriques et asymétriques. Mais quelle est la différence entre ces deux types de connexion et de quels types de connecteurs avez-vous besoin ? Et les câbles symétriques sont-ils identiques aux câbles stéréo ? Sur ce blog, nous répondons à toutes ces questions !

Qu’est-ce que c’est qu’une connexion symétrique ?

Une liaison audio symétrique vous permet de réduire les éventuelles interférences. Les connexions symétriques sont utilisées pour transférer un signal sur une plus longue distance, celui d’un micro, par exemple. Pour avoir une liaison symétrique, vos appareils doivent être équipés tous les deux d’une connexion symétrique. À la sortie de l’appareil source, le signal d’origine est dupliqué et transmis avec une polarité opposée. L’appareil auquel l’appareil source est relié reçoit donc les deux signaux individuellement. Le signal en opposition de phase est remis en phase et s’additionne à l’autre. En résulte un signal deux fois plus fort. De plus, toutes les parasites qui risquent de perturber le signal lorsqu’il passe dans les deux conducteurs du câble seront annulés.

Les connexions symétriques et asymétriques expliquées

Comment voir la différence entre des câbles symétriques et asymétriques ?

Pour créer une liaison symétrique, vous aurez besoin d’un câble équipé de trois conducteurs et de fiches avec trois ponts de contact. Les fiches les plus fréquemment utilisées pour ce type de connexion sont des fiches XLR et jack TRS 6,35 mm. Un connecteur XLR possède un boîtier rond et trois points de contacts individuels. Les connecteurs XLR sont disponibles en version mâle et femelle, avec des broches et des trous. Le signal audio voyage toujours du côté femelle vers le côté mâle. Les connecteurs XLR sont couramment utilisés sur les micros et pour les signaux ligne. Les connecteurs jack 6,35 mm TRS, eux, disposent de trois éléments : « tip » (pointe), « ring » (anneau) et « sleeve » (manchon), d’où l’appellation TRS. La version asymétrique de ce type de connecteur possède uniquement une pointe et un manchon. C’est pourquoi l’on parle d’une fiche jack « TS ». Il existe également d’autres connecteurs asymétriques, comme des fiches RCA. Ces dernières se rencontrent souvent sur les appareils Hi-Fi et DJ.
Les connexions symétriques et asymétriques expliquées

Quelle est la différence entre une fiche stéréo et une fiche symétrique ?

Les fiches TRS utilisées pour une liaison symétrique sont identiques aux connecteurs que l’on voit sur l’extrémité du câble d’un casque, par exemple. Ce type de fiche peut donc prêter à confusion. Il faut bien faire attention à ne pas confondre un signal stéréo avec un signal symétrique. Pour ces deux signaux, on utilise le même type de câble, à savoir un modèle équipé de trois conducteurs et de fiches avec trois points de contact. Dans le cas d’un signal symétrique, on a besoin d’une masse, d’un point chaud et d’un point froid. Pour les signaux stéréo, on a besoin d‘une masse, d’une voie gauche et d’une voie droite. Les deux fils d’un câble jack 6,35 mm TRS peuvent être utilisés avec une polarité inverse (comme nous l’avons expliqué ci-haut), mais ils peuvent également servir pour envoyer deux signaux différents vers l’écouteur droit et l’écouteur gauche d’un casque ou d’un appareil similaire.

Les signaux stéréo et les signaux symétriques sont-ils interchangeables ?

Non. Si vous branchez votre smartphone en utilisant sa sortie stéréo sur l’entrée symétrique d’une table de mixage, par exemple, cette dernière inverse la polarité de l’un des deux signaux et les combine. Par conséquent, vous aurez un « trou » au milieu de l’image stéréo. Inversement, si vous connectez une table de mixage via une sortie symétrique à l’entrée ligne stéréo de votre ordinateur, vous entendrez le même son sur le canal droit et le canal gauche, mais l’un des deux canaux aura une polarité inverse. Ainsi, vous obtiendrez un son creux qui semble sortir de partout, sauf de vos enceintes.
Les connexions symétriques et asymétriques expliquées

Pourquoi les connexions asymétriques sont-elles encore utilisées ?

Le circuit d’une connexion symétrique est plus coûteux que celui d’une connexion asymétrique. C’est un domaine où certains fabricants économisent de l’argent. De plus, les signaux ligne d’un clavier sont beaucoup plus forts que ceux d’un micro, par exemple. Avec ces types d’instruments, le rapport signal/bruit reste bon, même avec une connexion asymétrique. Il n’est donc pas étonnant que les guitares et les basses électriques utilisent généralement une connexion asymétrique. En effet, ces instruments passifs possèdent un signal relativement faible. Dans le passé, des guitares offrant un signal symétrique ont été produites, mais il s’est trouvé qu’un circuit symétrique avait une influence négative sur l’interaction entre l’ampli et la guitare, en raison de l’impédance élevée de cette dernière.

Comment transformer un signal asymétrique en un signal symétrique ?

Une boîte de direct, communément appelée DI (pour « direct injection box »), vous permet de convertir un signal asymétrique en un signal symétrique. Ces boîtes sont souvent utilisées sur scène pour transformer le signal asymétrique provenant d’une guitare acoustique en un signal symétrique. Ainsi, il est possible de couvrir des distances de plusieurs dizaines de mètres sans être gêné par les bruits indésirables. Sachez que l’appareil qui reçoit le signal doit également posséder une connexion symétrique. En général, une boîte de direct doit être branchée sur une entrée micro, qui est presque toujours symétrique. Notez enfin que vous pouvez brancher un câble asymétrique sur une connexion symétrique sans aucun problème. Dans ce cas, vous n’aurez pas de liaison symétrique, mais le signal passera comme il faut.

Les connexions symétriques et asymétriques expliquées

Voir également

» Câbles jack 6,35 mm (symétriques/stéréo)
» Câbles jack 6,35 mm (asymétriques/mono)
» Câbles jack 6,35 mm vers jack 3,5 mm (stéréo)
» Câbles jack 6,35 mm vers jack 3,5 mm (mono)
» Câbles XLR
» Câbles/connecteurs XLR mâles vers jack 6,35 mm
» Câbles XLR femelles vers jack 6,35 mm
» Câbles RCA
» Câbles/connecteurs RCA vers jack 6,35 mm
» Câbles/connecteurs RCA vers XLR
» Câble audio au mètre/rouleau

» Quels sont les meilleurs câbles audio ?
» Comment brancher ses enceintes ?
» Comment brancher ses enceintes de monitoring ?

19 réactions
  1. NOUR dit :

    Petite question d’un néophyte :
    J’ai un équaliseur Samson D1500 & D2500? a l’arrière des 2 appareils il y a des entrées et sorties XLR.
    Question : de la sortie de ma carte RMS HDSPe AIO vers entrée équalizer quelle type de XLR me faut-il ? j’avais acheter 2 câbles XLR micro mais le son est médiocre.
    Si vous pouvez me conseiller les câbles adéquat (10M) sur votre site, merci d’avance

    • Bonjour,

      Pour ce faire, vous devez utiliser des câbles DMX. Ces derniers possèdent généralement une valeur indiquée en ohms plus élevée et une bande passante plus large afin de mieux transmettre le signal audio numérique provenant de la sortie AES/EBU de votre carte HDSPE-AIO.

      Vous avez donc besoin de deux câbles DMX plus longs vers votre RME et, en plus, de deux câbles XLR plus courts (il peut s’agir de simples câbles XLR) à placer entre les deux EQ.

      Marnix | Bax Music

  2. Yannick dit :

    Bonjour et merci pour cet article très clair!
    Je rebondis sur la dernière question de Olivier, lors de l’utilisation d’un patchbay, si toutes mes connexions à l’arrière sont en TRS, est-ce que les connexions en front doivent être en TRS ou le TS suffit?
    Merci par avance, cordialement,
    Yannick

  3. Tibu dit :

    Bonjour!
    @Mathieu : attention, une sortie casque est en stereo asymétrique. Si la droite et la gauche étaient en oppo de phase tu ferais une drôle de tête en écoutant de la musique ou bien un signal mono :)! Rien à voir avec le push-pull. Après oui, si tu branches ta sortie jack stereo vers une entrée XLR (donc mono), tu vas perdre un des 2 canaux. Pourquoi pas si c’est ce que tu souhaites, mais ce n’est généralement pas souhaitable.
    Plus généralement : 90% des liaisons dites « symétriques » en audio pro n’utilisent pas d’opposition de phase. IL s’agit d’une idée reçue que je ne m’explique pas. L’utilisation de l’oppo de phase sur liaison symétrique s’appelle « liaison différentielle », et on ne la retrouve que dans des cas très particuliers (ex: sorties de certaines console pro pour cheminement du signal sur des très longues distances). La plupart du temps c’est inutile et ça coute trop cher. Le principe de la liaison symétrique c’est : 2 lignes qui transportent le signal, une 3e qui fait le blindage et reliée à la masse. Les 2 lignes qui transportent le signal sont parfaitement identiques en impédance (on utilise pour ça un ampli op en étage de sortie et d’entrée, ou bien un transfo pour le matos qui coute cher). Et basta, ça suffit pour supprimer les interférences!

  4. Mathieu dit :

    Bonjour, je confirme que sur les sortie casque le signal droit est en phase opposée au signal gauche.
    Car les sorties casque utilisent des ampli de type push-pull, qui travaillent en opposition de phase. C’est donc un signal symétrique stéréo, où le signal droit est en phase opposée par rapport au signal gauche. On peut donc brancher une sortie casque sur une table de mixage avec une entrée symétrique en utilisant un câble TRS 3.5 ou TRS 6.35 vers XLR mâle, mais nous aurons du MONO sur un seul canal de la table mixage. Tout comme il est possible de brancher une sortie casque sur une enceinte de monitoring avec une entrée symétrique XLR, et là aussi nous aurons du MONO.

    • Bonjour,

      Si je comprends bien, vous voulez connecter une sortie casque sur l’entrée ligne d’une enceinte de monitoring. La plupart des sorties casque sont de type stéréo asymétrique et l’entrée ligne de votre enceinte de monitoring est vraisemblablement de type mono symétrique. Il est donc exact que vous entendrez le son en mono.

      Si vous voulez connecter la sortie casque directement sur une entrée ligne symétrique avec un câble TRS – XLR, vous devrez inverser la polarité du canal gauche ou droit. Sinon, les instruments qui se trouvent au centre de l’image stéréo, comme les voix, la basse et le kick, disparaîtront.

      Marnix | Bax Music

  5. Mathieu dit :

    Bonjour, il me semble que sur les sorties casque il s’agit d’un signal stéréo symétrique (sortie TRS 3.5 ou TRS 6.35). C’est le canal droit qui est en phase opposée sur le point froid. Car il est tout à fait possible de brancher une sortie casque sur une enceinte de monitoring avec une entrée symétrique XLR, le signal droit est ré-inversé, ajouté au signal gauche et on obtient du MONO. Cela marche très bien, en utilisant un câble TRS 3.5 vers XLR mâle.

  6. Michel dit :

    merci pour toutes ces infos très claires. Parfois on relit la borne 1 et 3 de l’xlr pour câbler une enceinte entre la console et l’entrée Jack. J’ai l’impression qu’il y a moins de ronflette dans ce cas. Est-ce un hasard ? est-ce à éviter ?
    Merci pour votre aide.

    • Bonjour,

      Pour éviter les ronflettes, il est préférable de brancher tous les appareils sur la même prise de courant. Veillez également à ce que les autres appareils tels que les lampes, les ordinateurs et les réfrigérateurs soient connectés à un groupe différent. Si la ronflette persiste, vous pouvez débrancher les appareils un par un jusqu’à ce que vous trouviez le coupable.

      Marnix | Bax Music

  7. Olivier dit :

    Merci pour ces explications claires.
    Mais du coup question bête:
    Bon ok pour le symétrique sur un micro qui bosse en mono, mais sur une liaison type sortie table ou régie vers amplification en XLR, comment la stéréo arrive à la diffusion avec un cablage en symétrique?

    • Bonjour,

      La plupart des tables de mixage sont équipées de connexions XLR ou jack TRS. Il s’agit de sorties symétriques. Pour pouvoir transmettre le son stéréo à l’ampli, les tables de mixage disposent généralement de deux sorties mono symétriques, une pour la partie gauche du signal stéréo et une pour la partie droite. Vous avez donc besoin de deux câbles symétriques.

      Marnix | Bax Music

  8. Catherine dit :

    Merci beaucoup pour ces informations intéressantes et assez bien détaillées. Débutant dans le monde de la table de mixage, ces explications sont de grande utilité.

  9. olivier dit :

    merci pour ces explications
    je me suis rendu compte de l’importance de ces « détails » lors de l’utilisation d’un patch (Samson S patch) en effet lors de l’utilisation de celui ci avec des câble asymétrique je rencontrait des problèmes de bruits parasite pouvant etre vraiment très gênant.
    mais qu’en est il des machines ou groove box qui sortent en MONO ou bien avec des cables en Y lors de l’utilisation avec un patch? est toujours s obligatoire de rentrer dans le patch en symétrique? parfois ce n’est pas possible.
    de meme si mon entrée et sortie de patch est avec des cables symétriques puis je utiliser des cables jack asymetrique pour faire les connexion entre les E/S en front de patch?
    Cordialement

  10. Riton dit :

    Bonjour,

    Merci pour ces infos intéressantes.
    Je trouve beaucoup d’information sur les câbles symétriques mais peu (voir pas sur les connectiques femelles intégrées aux machines. Je rencontre d’ailleurs le problème de savoir si certaines sorties de mes machines sont symétriques ou pas (ce n’est pas spécifié dans le mode d’emploi). Connaissez vous une technique simple pour obtenir cette information ?

    @ Mr Ben Amour : Votre question est intéressante. Notamment, sur la longueur critique et les limites physiques qui la définissent. En revanche, de ce que je comprends du système symétrique, ce n’est pas tant un ajout d’énergie que l’acheminement de deux images miroir. Si des parasites affectent ces 2 signals, ils le feront dans un sens pour l’un et dans l’autre pour l’autre. Quand on additionne les 2 signaux à la réception, les interférences s’opposent et se soustraient, et il ne reste que le signal d’origine.

    • Bonjour,

      Voici une astuce toute simple pour le savoir :

      Connectez un câble jack sur la connexion jack dont vous voulez savoir si elle est symétrique ou asymétrique. Si vous entendez un clic, la connexion est asymétrique. Si vous entendez deux clics, il y a plusieurs possibilités. Une connexion pour casque est toujours asymétrique et stéréo. Si l’appareil possède deux sorties (L et R) et que vous entendez deux clics, il s’agit de sorties symétriques.

      Marnix | Bax Music

  11. Johann dit :

    Très bien expliqué. Bravo. Il y a plus d’info que nécessaire (ce qui est très bien). Ceux qui voudraient en savoir plus bénéficient d’un bon point de départ. Merci beaucoup.

    M.Ben Amour: je trouve votre commentaire désobligeant. Vous vous comportez en consommateur. Sauf erreur de ma part, c’est un site de vente, pas une encyclopédie scientifique. Alors sortez les petites mains de vos poches et entreprenez des recherches. Ça vous dispensera de faire des commentaires inutiles et rendra service à tout le monde.

  12. BEN AMOUR dit :

    Merci pour vos explications, cependant j’aurais bien aimer voir les lois mathématiques et physiques décrivant ce transport de signal par système asymétrique et par système symétrique (l’effet joule, et les distances à partir desquelles, le signal pour être encore « acceptable » nécessite un apport d’énergie…)
    Bien cordialement.

Laisser un commentaire