Un micro est bien plus qu’un simple moyen pour amplifier la voix via une enceinte. Si vous êtes en quête d’un micro, vous vous rendrez vite compte qu’il existe différents types de micros qui présentent chacun des caractéristiques uniques en fonction de l’emploi du micro. Ceci dit, tous les micros sont conçus dans un même but : convertir des variations de pression sonore en signaux électriques. Sur ce blog, nous expliquerons quelle est la différence entre deux principaux types de microphones, à savoir les micros dynamiques et les micros à condensateur.

La différence entre les micros dynamiques et les micros à condensateur

Comment fonctionne un micro dynamique ?

Un micro dynamique, comme le laisse deviner son nom, fonctionne selon le même principe qu’une dynamo de vélo. Tout comme une dynamo, un micro dynamique est muni d’une bobine mobile en cuivre qui est située dans un champ magnétique, aux alentours d’un aimant. Le déplacement de la bobine en fonction de l’onde sonore produit un courant. Au lieu d’une roue de vélo, un micro dynamique dispose d’une membrane qui se déplace en fonction de la pression acoustique produite par une onde sonore.

Comment fonctionne un micro dynamique ?

1. Ondes sonores – 2. Membrane – 3. Bobine – 4. Aimant – 5. Signal

Les avantages d’un micro dynamique

La technologie dans les micros dynamiques est relativement simple, ce qui implique des coûts de production assez faibles. Par rapport aux micros à condensateur, leur prix est bien plus bas. De par leur construction simple, ils sont parfaitement résistants aux variations de température (éclairage de scène) et à l’humidité (salive, bière). De plus, ils tolèrent des volumes sonores assez hauts (batteries, amplis guitare). Comme les micros dynamiques n’intègrent pas d’électronique active, ils ne requièrent pas d’alimentation. Il faut savoir que ces micros sont moins fidèles à la source sonore mais cela n’a pas besoin de poser des problèmes. Les micros dynamiques doivent leur popularité à leur timbre coloré et à leur praticité. Ils sont souvent utilisés pour capter la voix, les batteries ou encore les guitares électriques.

Comment fonctionne un micro à condensateur ?

À l’intérieur d’un micro à condensateur, on trouve une petite membrane mince et une plaque arrière. Entre ces deux composants, un champ électrique est créé à l’aide d’une pile ou d’une alimentation fantôme (fournie entre autres par une table de mixage, via le câble micro). Cette construction est appelée un condensateur. Il s’agit d’un composant électronique capable de stocker de l’énergie sous la forme d’un champ électrostatique. Le niveau de tension dépend de la distance entre la membrane et la plaque arrière. Comme la membrane est très mince, elle se déplace facilement. Si la vibration d’air la déplace en direction de la plaque arrière, le niveau de sortie du micro est positif. Si, la membrane se déplace dans le sens opposé, la polarité est négative.

Comment fonctionne un micro à condensateur ?

1. Ondes sonores – 2. Membrane – 3. Plaque arrière – 4. Pile – 5. Résistance – 6. Signal

Les avantages d’un micro à condensateur

La membrane d’un micro à condensateur est beaucoup plus mince que celle d’un micro dynamique. De plus, elle n’est pas reliée à une bobine ce qui lui permet de se déplacer plus facilement. Par conséquent, la réponse en fréquence d’un micro à condensateur est plus large que celle d’un micro dynamique. Côté son, il délivre un son très détaillé et naturel, ce qui le rend parfaitement adapté pour les instruments acoustiques et le chant orienté jazz. Les micros à condensateur se déclinent en différentes versions et il existe des modèles très compacts. La plupart des micros cravate et des micros serre-tête (également dotés d’un design très discret) appartiennent à la famille des condensateurs.

Un micro à condensateur est-il mieux qu’un micro dynamique ?

Non, les deux types de micros ont leurs avantages et leurs inconvénients. Les micros à condensateur sont souvent utilisés pour enregistrer des guitares acoustiques ou des batteries et produisent un son naturel et brillant. De plus, ils conviennent pour l’enregistrement de chœurs et d’orchestres. Les micros dynamiques, eux, supportent de gros volumes sonores et sont parfaits pour enregistrer des amplis guitare, des instruments à vent, des toms ou des caisses claires. De plus, ils sont souvent utilisés pour les prises de son de proximité.

Quel est le meilleur micro pour le chant ?

Généralement, on utilise des micros dynamiques pour enregistrer la voix sur scène et des micros à condensateur pour le studio. Par rapport aux micros à condensateur, les micros dynamiques sont moins fragiles et moins sensibles à l’effet Larsen et sont de ce fait mieux adaptés pour les performances scéniques. Pour vos travaux de mixage en studio, il est recommandé d’essayer différents types de micros. Notez qu’un micro à condensateur bon marché qui est sensible aux hautes fréquences semble à première vue un bon choix mais est en réalité difficile voire impossible à mixer.

Vous avez besoin d’aide pour choisir le meilleur micro pour votre application ? Consultez nos guides d’achat !

Nous sommes curieux de savoir quel type de micro vous utilisez pour votre application. Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous !

Voir également

» Enregistrer et amplifier sa voix
» Comment enregistrer une démo chez soi ?
» Quel est le meilleur micro Android / iOS ?
» Quel est le meilleur micro pour instrument ?
» Quel est le meilleur micro pour le chant ?
» Quel est le meilleur micro USB ?
» Quel est le meilleur micro de studio ?
» Quel est le meilleur micro sans fil ?

» Micros de chant dynamiques (micro main)
» Micros de chant à condensateur (micro main)
» Micros de studio large membrane (condensateur)
» Micros de studio petite membrane (condensateur)
» Micros instrument dynamiques
» Micros USB
» Micros cravate sans fil
» Micro-casque sans fil
» Micros sans fil
» Tous les micros & accessoires

2 réactions
  1. Jean-Philippe dit :

    Bonjour,
    Merci pour votre présentation sur les micros dynamiques et à condensateur.
    Pour ma part je recherche un ou deux micros pour enregistrer une ambiance de groupe de thérapie avec parfois une coloration musicale autour de percussions et tambours de style tambour chamanique par exemple.
    Quel micro me conseilleriez vous sachant que je dispose d’un enregistreur Zoom H5 (4 pistes) disposant par défaut de deux micros dynamiques hélas trop peu sensibles à mon goût pour enregistrer une ambiance de groupe. Il me reste deux entrées en XLR pour éventuellement deux micros à condensateur… mais lequel choisir ?
    >Merci pour votre réponse
    Cordialement

Laisser un commentaire