1. Page d'accueil
  2. /
  3. Keuzehulp
  4. /
  5. Koopgids: Hoe kies ik het juiste multi-effect pedaal?

Comment choisir les effets de guitare appropriés ?

Dans ce guide d'achat, vous trouverez toutes les informations indispensables pour choisir des effets de guitare correspondant à votre style et à votre budget.

Les différentes pédales d'effet pour guitare disponibles

Une pédale d'effet pour guitare permet de sculpter le son selon votre goût. Si vous êtes novice en la matière, ce guide peut vous servir de référence. Si souhaitez en savoir plus sur un modèle spécifique, n'hésitez pas à consulter les vidéos sur la chaîne Youtube Bax-shop.

Les effets de guitares peuvent être divisés, grosso modo, en quatre catégories. Nous allons décrire brièvement chaque catégorie.

  1. Les pédales de saturation (overdrive / distorsion / fuzz)
  2. Les pédales de modulation (exemples : chorus ou flanger. Ces pédales déforment l’onde sonore produite par la guitare)
  3. Les pédales d'effet jouant sur le temps (réverbe, delay)
  4. Les pédales de compression, de filtre d'enveloppe et de boost

Et enfin la dernière catégorie : les pédales de multi-effets (souvent appelées simplement « multi-effets »).

 

Les pédales de saturation

 

De nous jours, il est difficile d'imaginer la musique sans sons saturés. Lorsque le son d'une guitare est légèrement ou moyennent saturé on parle d' « overdrive » et de « distorsion » si le son est lourdement saturé. Les pédales d'overdrive, comme l'Ibanez Tubescreamer et la Visual Sound Route 808 par exemple, peuvent fonctionner de deux manières : soit l'overdrive vient entièrement de la pédale, soit elle est utilisée pour pousser le volume sur un bon ampli à lampes afin d'obtenir un son d'overdrive. Les pédales de distorsion, comme la Boss MT-2 Metal Zone, sont plus simple en termes de fonctionnement, car elles ne servent qu'à fournir des saturations très poussées. En ce que concerne les pédales fuzz, elles ne reproduisent pas le son d’un ampli à lampes poussé à fond mais une saturation due à un ampli défectueux. Peu à peu, les musiciens ont commencé à expérimenter avec cet effet. Bien qu'Electro Harmonix l'appelle une pédale de distorsion, la Big Muff Pi est une pédale de fuzz. En fait, c'est l'une des plus célèbres pédales de ce type.

 

 

Les pédales de modulation

 

 

Une pédale de modulation permet de sculpter le son à votre guise. Vous trouverez ci-dessous un aperçu des pédales de modulation les plus répandues et leur son, afin de vous donner une idée de leur possibilités.

Les effets de trémolo, de vibrato et de rotary

Les effets de trémolo, de vibrato et de rotary sont indispensables pour de nombreux guitares. Avant l'apparition des pédales d'effet, certains amplis disposaient d'effets de trémolo ou de vibrato. Un effet de trémolo fait varier périodiquement le volume du signal. Notez qu'aussi bien le volume que la vitesse de l'effet peuvent être réglés. Les effets de vibrato, quant à eux, permet de varier périodiquement la hauteur du son ainsi le volume (légèrement). L'effet de rotary imite le son d'une cabine Leslie, que l'on retrouve dans les orgues Hammond B3. Les cabines de Leslie sont munies de haut-parleurs rotatifs permettant d’obtenir un son « tournant ». Heureusement, les guitaristes ne sont plus obligés de transporter un cabinet lourd et encombrant pour obtenir ce son, car il existe des pédales, comme la Boss RT-20 Rotary Ensemble et la Strymon Lex Rotary, permettant d'obtenir le même son flottant.

 

Les effets de flanger, de phaser et de chorus

Les pédales de flanger, de phaser et de chorus additionnent au signal d'origine ce même signal mais légèrement retardé. La Flanger permet d'obtenir l'effet le plus extrême des trois. On peut entendre cette dernière sur nombre de morceaux, dont l'intro de Baracuda du groupe rock Heart. Une pédale de chorus additionne au signal d'origine un même signal légèrement retardé et légèrement modifié. En résulte un son large et riche. Les pédales de phaser, comme la MXR Phase 90, modifient le signal d'une manière différente. Pour être concis, elles reproduisent le signal entrant avec une copie de lui-même. Si les deux signaux se feraient entendre en même temps, ils s’annuleraient. Étant donne que le signal copié est retardé, on obtient un effet planant. Pour vous donner une idée de l'effet obtenu avec une pédale de phaser, écoutez le morceau Unchained de Van Halen.

Les pédales de pitch shifter et octaver

Les pédales de pitch shifter et octaver changent la tonalité de votre son. Plus concrètement, les pédales octaver montent le son de la guitare à l'octave supérieur ou inférieure. Ajouté au signal non traité, cet effet permet d'obtenir un son large et lourd. Un bon exemple d'une pédale octaver, c'est le morceau Whiskey in the Jar, dans la version du groupe de metal Metallica. Les pédales de pitch shifter permettent de créer des effets d'harmonie. Notez que ces dernières nécessitent une certaine connaissance musicale, car pour l'utiliser il faut choisir une gamme, une tonalité (majeure ou mineur) et régler la hauteur du signal. L'une des pédales de pitch shifter les plus appréciés est la Digitech Whammy, une pédale beaucoup utilisée par Tom Morello de Rage Against the Machine.

Les pédales d'effet jouant sur le temps :

Réverbe :

Des pédales d'effet jouant sur le temps, comme les réverbes et les delays, sont parfois appelées, de manière péjorative, des pédales d'écho. Les pédales de réverbe ajoutent un écho qui s'éteint peu à peu au signal de la guitare. Ces dernières permettent de passer d'une réverbération subtile aux sonorités de vaisseau spatial. Il existe différents types de réverbes. Ainsi, les reverbs Plate et Spring doivent leur nom à la manière dont la réverbération était générée à l'origine, à savoir par une plaque de métal ou par un ressort. La réverbe Hall, quant à elle, permet de reproduire l’acoustique des salles de concert. Les gros modules de réverbe à ressort, appréciés pour leur son caractéristique, étaient fréquemment utilisés dans la country, le rockabilly et le rock 'n roll d'autrefois. Heureusement qu'il existe des pédales compactes, comme la Boss FRV-1 Fender Reverb et la Electro Harmonix Nano Holy Grail par exemple, qui vous permettent d'obtenir un effet de réverbe à ressort très agréable.

Delay :

Les pédales de delay permettent de répéter la note jouée avec un léger retard. Les premiers delay utilisaient des bandes magnétiques pour créer cet effet. Dans les années 70, les delay analogiques tenant dans des pédales d'effet arrivaient. De par leur conception, les delay analogiques donnaient une légère dose de distorsion à l'écho. Comme c'est souvent le cas dans le monde de la guitare, cet effet involontaire a trouvé rapidement ses fidèles. Le delay numérique est sans aucun doute la plus polyvalente des trois types de delay. En effet, ce dernier permet de déterminer précisément le nombre de répétitions, le temps de delay (en millisecondes) et de doser le mélange entre le signal « sec » (dry) et le signal traité (wet). Une pédale de delay peut être utilisée de différentes manières. Ainsi, elle peut servir de « simple » écho ou encore d'outil de choix pour créer son propre son, comme l'a fait The Edge, le guitariste de U2.

Les pédales de compression, de filtre d'enveloppe et de boost

Les pédales de compression, de filtre d'enveloppe et de boost influent toutes sur le volume du signal. Une pédale de boost est chargée d'augmenter le volume de plusieurs décibels sans pour autant dénaturer le signal. Ces pédales sont souvent utilisées pour se démarquer au sein d'un mix. Les pédales de compression, quant à elles, sont utilisées pour obtenir un son plus homogène. Elles compressent le signal afin d'amplifier le volume quand il est trop faible et réduire le volume quand il est trop fort. Ainsi, les sons doux sont boostés et la durée d’une note tenue sera étendue. Ainsi, les pédales de compression permettent d'obtenir un sustain plus long. Enfin, les pédales de filtre d'enveloppe suppriment certaines fréquences du signal. La pédale wah-wah est un filtre passe-bande dont la fréquence est actionnée par une pédale d'expression. Pour obtenir le célèbre son « wah », il suffit de faire varier l'effet de manière continue avec le pied. Une autowah fonctionne selon le même principe, à la différence près que cette dernière change automatiquement la fréquence d'accentuation selon la variation du signal d'entrée.

Les multi-effets

Comme leur nom laisse présager, les pédales de multi-effets combinent plusieurs effets dans un seul boîtier. Ces dernières années, les multi-effets numériques sont beaucoup évolués en matière de son. Même les puristes qui considéraient les multi-effets numériques comme de simples jouets devront reconnaître que la dernière génération de pédales de multi-effets numériques, comme la Digitech RP-1000 par exemple, sont une bonne alternative à un pedalboard trop chargé. En effet, en plus d'être beaucoup moins encombrantes, la plupart des pédales de multi-effets numériques disposent d'un simulateur d'amplis. Notez que Bax-shop offre des pédales de multi-effets à partir de 48 euros. De plus, pour les puristes de l'analogique, nous proposent des multi-effets entièrement analogiques, comme la T-Rex SoulMate qui combine quatre des plus célèbres pédales T-Rex dans un seul boîtier.



> Jetez un œil à l'intégralité de notre catalogue d'effets de guitare
> Jetez un œil à l'intégralité de notre catalogue de guitares et d'accessoires
 
Bax-shop.fr | Gitaar