Nous avons déjà parlé dans un autre article des gammes les plus utilisées : la gamme majeure et la gamme mineure. Dans la musique occidentale, nous utilisons la gamme majeure depuis des siècles. Les gammes pentatoniques sont également familières à l’oreille occidentale, surtout pour ceux qui écoutent beaucoup de pop, de rock ou encore de blues. La gamme pentatonique se rencontre sous deux formes différentes : la pentatonique majeure et la pentatonique mineure. Elles sont faciles à apprendre et indispensables pour improviser !

La gamme pentatonique : facile à apprendre !

Pentatonique

On peut obtenir facilement la gamme pentatonique majeure en ne jouant que sur les touches noires d’un piano. Peut-être que vous trouvez que cela sonne un peu comme de la musique chinoise. Dans ce cas, vous ne vous trompez pas, parce que l’usage de la gamme pentatonique est caractéristique de la musique chinoise. Le système pentatonique se retrouve également dans la musique celtique/irlandaise, la musique écossaise, la musique indienne ou encore le blues. La musique classique peut aussi être pentatonique ou comprendre des éléments pentatoniques. La pièce Morgenstimmung du compositeur norvégien Edvard Grieg en est un bon exemple. De plus, beaucoup de chansons pour enfants sont basées sur la gamme pentatonique. Le terme pentatonique vient du grec « penta » qui signifie cinq et « tonique » qui veut dire note. La gamme pentatonique est donc une gamme à cinq notes. Notez que la gamme majeure, par exemple, contient sept notes.

Pentatonique majeure

La gamme pentatonique majeure peut être considérée comme un dérivé de la gamme majeure. En effet, elle est identique à la gamme majeure, mais sans les notes sensibles. Ces dernières se trouvent toujours un demi-ton avant une autre note. Dans la gamme de Do majeur, il y a un demi-ton entre le Mi et le Fa et entre le Si en le Do (l’octave). Dans la gamme pentatonique majeure de Do, on supprime le Fa et le Si, c’est-à-dire la quarte (le quatrième ton) et la septième (le septième ton). La gamme pentatonique majeure de Do est donc composée des notes suivantes : Do-Ré-Mi-Sol-La-Do, le dernier Do étant le premier ton de la prochaine octave. En chiffres, cela donne 1-2-3-5-6-8. Une autre tonalité : la gamme de Sol majeur est Sol-La-Si-Do-Ré-Mi-Fa#-Sol. Pour obtenir une gamme pentatonique majeure de Sol, il faut supprimer la quatrième et la septième note, soit le Do et le Fa#. Cela donne Sol-La-Si-Ré-Mi-Sol. Un autre exemple : Fa majeur est Fa-Sol-La-Sib-Do-Ré-Mi-Fa. Pour avoir une gamme pentatonique majeure de Fa, il faut omettre la quatrième et la septième note, soit Sib et Mi, ce qui donne Fa-Sol-La-Do-Ré-Fa.

Pentatonique majeure

Improviser facilement

Avant de passer aux gammes pentatoniques mineures, sachez que les gammes pentatoniques sont les gammes les plus utilisées pour les solos et les improvisations, puisqu’il est presque impossible de faire des fautes. C’est surtout le cas si vous jouez du rock, où l’on utilise des accords contenant peu ou pas de notes supplémentaires (comme des septièmes, par exemple). En effet, dans ce style de musique, on rencontre beaucoup d’accords à deux (appelés « power chords » en anglais) ou à trois notes. Sur ces accords, vous pouvez jouer facilement les notes des gammes pentatoniques. De plus, ces dernières sont faciles à jouer sur une guitare ou une basse, probablement en raison des distances qui séparent les notes des cordes de ces instruments. Vous pouvez aussi improviser sur un blues avec les gammes pentatoniques. Idéal pour les claviéristes, car pour eux toutes les gammes blues ne sont pas faciles à jouer. Dans ce cas, pour vous faciliter la vie, vous pouvez opter pour une gamme pentatonique. Prenez par exemple The Thrill is Gone du légendaire bluesman B.B. King. C’est un blues en Si mineur. Certains claviéristes ont du mal à jouer la gamme blues en Si mineur lors d’une improvisation. Dans ce cas, nous vous recommandons d’improviser sur la gamme pentatonique mineure de Si, ce qui est plus facile.

Pentatonique mineure

Revenons au blog précédent. La gamme mineure peut contenir les mêmes notes que la gamme majeure. Elles sont donc assez similaires. Vous trouvez la gamme mineure relative en cherchant le sixième ton de la gamme majeure. Par exemple, le sixième ton de la gamme de Do majeur est le la. Si vous jouez toutes les notes de la gamme de Do majeur, de la à la, vous obtenez une gamme de La mineur. Vous pouvez faire la même chose avec les gammes pentatoniques. La gamme pentatonique majeure de Do et la gamme pentatonique mineure de La contiennent les mêmes tons. Ainsi, la gamme pentatonique majeure de Do est Do-Ré-Mi-Sol-La-Do et la gamme pentatonique mineure de La est La-Do-Ré-Mi-Sol-La. Ces deux gammes comprennent donc les mêmes notes mais la gamme pentatonique majeure de Do commence par un Do et celle de La commence par un La. Si vous connaissez la gamme mineure relative, vous pouvez trouver rapidement une certaine gamme mineure si vous êtes en majeur.Un autre exemple : la gamme pentatonique majeure de Sol et la gamme pentatonique mineure de Ré contiennent les mêmes notes. Cela vaut aussi, entre autres, pour la gamme pentatonique majeure de Fa et la gamme pentatonique mineure de Ré. Une gamme pentatonique mineure donne un côté plus blues qu’une gamme pentatonique majeure, puisque la première contient une tierce mineure et une septième mineure, que l’on retrouve également dans la gamme blues (vous trouverez plus d’informations sur ce sujet dans le prochain article).

Pentatonique mineure

Majeur ou mineur ?

Il reste la question de savoir quand il faut choisir (lorsque vous improvisez, par exemple) une gamme pentatonique majeure et quand il faut choisir une gamme pentatonique mineure. La règle générale est la suivante : avec une tonalité majeure, optez pour une gamme pentatonique majeure et choisissez une gamme pentatonique mineure avec une tonalité mineure. Cela dépend également du caractère de la chanson : si la septième mineure revient souvent, il vaut mieux opter pour une gamme pentatonique mineure. Si vous ne savez pas choisir, laissez vos oreilles vous guider.

Vous pouvez sans aucun problème jouer en gamme pentatonique majeure sur les solos du tube The Thrill is Gone du bluesman B.B. King.

L’étape suivante consiste à apprendre la gamme blues !

Voir également

» Accordages ouverts pour guitare : essayez-les !
» Armures : dièses, bémols et bécarres
» Apprendre à jouer de la guitare : solfège, accords ou tablature ?
» Apprendre les accords de guitare pour débutants
» Jouer les accords de base au piano ? Voici comment faire !
» Accords : théorie et notation des accords
» Accorder une guitare ? Voici comment faire !
» Lire les notes de musique – La gamme de Do majeur (C)
» La gamme de Do mineur
» Apprendre à lire les tablatures pour guitare

1 réponse
  1. Vincent PLACIER dit :

    Bonjour,
    Je connais votre boutique depuis peu pour y a voir acheté un accessoire électrique il y a à peine quelques semaines.
    Et je découvre aujourd’hui, à l’occasion d’une visite plus approfondi de votre site web, les petites leçons de musique.
    Je trouve cela une excellente idée de votre part. Je ne connais pas beaucoup de boutiques qui mettent gratuitement à la disposition des visiteurs, clients ou non.
    ce même genre d’enseignement. Je suis donc agréablement surpris par ce genre d’initiative, d’autant que vos petites leçons sont concises, bien conçues, avisées.
    Félicitations à vous pour cette démarche altruiste.
    Bien amicalement.
    Vincent.

Laisser un commentaire