Vous ressentez un manque de grave sur votre système sono actuel ? Ou, au contraire, y a-t-il trop de basses dans vos productions musicales lorsque vous les écoutez dans une autre pièce ? Au lieu de vous procurer une nouvelle paire d’enceintes, vous pourriez également placer un caisson de basses dans votre studio. Sur ce blog, vous trouverez toutes les informations essentielles concernant l’emplacement et le réglage de ce dernier.

Tout comprendre sur les caissons de basses en studio

Caisson de basses

Vous savez sans doute qu’un caisson de basses s’occupe des graves et que vous pouvez l’utiliser en combinaison avec des enceintes de proximité. Comme la plupart des enceintes de monitoring ne descendent pas en dessous de 45 Hz, vous pouvez ajouter un caisson de basses à votre système sono pour descendre à 20 Hz. Deux enceintes de proximité combinées à un caisson de basses est ce que l’on appelle un système 2.1. Les systèmes 2.1 (2 enceintes + 1 caisson de basses) représentent une solution idéale pour ceux qui souhaitent combiner compacité et qualité de restitution musicale.

Descendre bas dans le spectre audio

Nous l’avons dit, les enceintes de proximité ne descendent généralement pas en dessous de 45 Hz. Pour la plupart des applications, elles n’ont pas besoin de descendre plus bas puisque peu de gens possèdent un système sono large bande. Si, par contre, vous souhaitez savoir comment votre mix sonne au cinéma ou en club, un caisson de basses est indispensable. Un autre avantage de l’ajout d’un caisson de basses et que ce dernier vous permet d’améliorer considérablement les performances sonores de vos enceintes de monitoring. Si, par exemple, le caisson de basses s’occupe des fréquences comprises entre 20 et 80 Hz et que les enceintes s’occupent des médiums et des aigus, vous profiterez d’une meilleure répartition des sons. Un caisson de basses n’est donc pas seulement réservé à la musique électronique ou le hip-hop mais ajoute cependant à tout genre musical une saveur que la majorité des haut-parleurs ne peuvent pas reproduire.

L’acoustique de la pièce

Vos enceintes de proximité ne produisent pas suffisamment de basses ? Dans ce cas, il se peut que l’acoustique de la pièce ne soit pas optimale. Le moyen de le savoir, c’est de mettre un morceau avec une bonne dose de basses et de faire un petit tour dans votre studio. Si vous entendez des basses à certains endroits (elles s’accumulent le plus dans les coins d’une pièce), cela signifie que vos enceintes sont bel et bien capables de reproduire ces fréquences. Avant d’acheter un caisson de basses, il est donc recommandé de traiter l’acoustique de la pièce en y installant des panneaux acoustiques ou des bass traps, par exemple. Une autre raison pour laquelle il est important de traiter l’acoustique est le fait qu’il est très difficile de contrôler les graves dans une pièce qui est très petite. Dans un studio, on veut obtenir un son aussi neutre que possible. En installant un caisson de basses dans une petite pièce, il se peut que ce dernier produise une succession de bruits assourdissants qui n’amélioreront en rien le plaisir de l’écoute. Pour contrôler les graves, il est mieux d’utiliser un casque ou un Subpac. Un Subpac est un accessoire qui vous permet de ressentir les fréquences les plus basses par le biais de vibrations. Il s’installe sur une chaise ou se porte sur le dos.

Répartition des basses entre le caisson et les enceintes de proximité

Intégrer un caisson de basses dans votre configuration sono n’est pas une mince affaire ! En effet, la réponse en fréquence du caisson de basses doit correspondre à celle de vos enceintes. La plupart des caissons de basses actifs sont équipés d’un crossover intégré. Ce dernier vous permet de déterminer quelles fréquences sont prises en charge par les enceintes et à quel point le caisson de basses prend le relais. Pour vous faciliter la vie, de nombreux fabricants d’enceintes proposent également des caissons de basses correspondants. Dans le mode d’emploi, vous trouverez tout ce qu’il faut savoir pour relier les appareils entre eux.

Le placement

La position du caisson de basses dans la pièce influence énormément la perception des graves par l’auditeur. Bien que les basses s’accumulent le plus dans les coins d’une pièce, il n’est pas préférable d’y placer votre caisson de basses. Il n’est pas préférable non plus de le positionner entre deux murs et il est à éviter de le placer au milieu de la pièce. De plus, il est important que le caisson de basses est placé juste à côté des enceintes afin que le son produit par les enceintes et le caisson de basses parvienne à vos oreilles en même temps. Si votre système ne couvre pas tout le spectre sonore, vous pouvez inverser la polarité par le biais d’un bouton dédié (‘phase’ ou ‘180’). Ce dernier a pour intérêt de retrouver la même polarité pour toutes les enceintes qui composent le système.

Exemples

Ci-dessous, vous trouverez quelques exemples. L’ovale au milieu est la position d’écoute, les deux blocs représentent les enceintes de proximité.

Image 1 : afin de vous assurer que le son parvient à vos oreilles en même temps, il est préférable d’aligner le caisson de basses avec vos enceintes et de le placer face aux auditeurs, entre l’enceinte centrale et l’enceinte gauche ou l’enceinte droite.

Tout comprendre sur les caissons de basses en studio

Image 2 : juste entre deux murs, les déviations acoustiques sont les plus audibles. Il faut donc éviter d’y placer votre caisson de basses.

Tout comprendre sur les caissons de basses en studio

Image 3 : comme les basses s’accumulent dans les coins d’une pièce, il n’est pas favorable non plus d’y placer votre caisson de basses.

Tout comprendre sur les caissons de basses en studio

Un ou deux ?

L’oreille humaine n’est pas capable de déterminer d’où viennent les fréquences inférieures à 100 Hz. C’est la raison pour laquelle les systèmes sono dans un studio comprennent seulement un caisson de basses, et non deux. L’ajout d’un deuxième caisson de basses n’améliora rien à l’image stéréo. En fait, si vous savez de quelle direction vient le son du caisson de basses ce n’est pas bon signe ! Si la fréquence de coupure du crossover est relativement haute, le caisson de basses produit des sons suffisamment aigus dont l’auditeur peut déterminer la direction. Il est également possible que le caisson de basses sature et qu’il produise une distorsion harmonique. Si tel est le cas, les sons se situent à environ 100 Hz. En règle générale, les caissons de basses ne sont pas conçus pour dépasser les 80 Hz. Si toutes les basses fréquences viennent d’un seul endroit, les problèmes acoustiques liés à cet endroit seront bien audibles. En utilisant deux caissons de basses, les problèmes acoustiques viennent de deux endroits, ce qui vous permet d’obtenir une meilleure restitution des graves et un son mieux équilibré.

Vous avez des difficultés à bien régler les graves ? Ou vous savez exactement comment faire ? Partagez vos expériences dans les commentaires ci-dessous !

Voir également

» Caissons de basses pour le studio
» Enceintes de proximité
» Contrôleurs de monitoring
» Pieds d’enceinte de monitoring
» Mousse acoustique pour enceinte de monitoring
» Câbles audio
» Tous les produits Studio & Enregistrement

» Quel est le meilleur contrôleur de monitoring ?
» Quelle est la meilleure enceinte pour mon studio ?
» Le mixage au casque – Bon ou mauvais choix ?

2 réactions
  1. Hassan dit :

    Bonjour,

    Je souhaite intégrer un caisson de basses à mon home studio. Je possède une paire de KRK Classic 5, quel modèle me conseillez-vous pour accompagner ma paire d’enceintes ?

    Merci pour votre réponse

Laisser un commentaire