Certaines productions musicales sont ultra réalistes et immersives. Le chanteur semble se trouver à quelques centimètres de votre visage, le batteur et le bassiste sont placés directement derrière lui, et le son de la guitare et du synthé semble venir d’ailleurs que des enceintes. Comment un ingénieur du son crée-t-il cette sensation de profondeur, de hauteur et de largeur à l’aide de seulement deux enceintes ? Dans ce blog, je vous explique comment rendre un mixage stéréo plus vivant avec des outils de logiciel DAW comme pan, chorus, doubler, réverbe et EQ. Bref, l’opportunité de vous informer en détail sur la puissance de l’illusion de spatialité lors du mixage d’audio !

Rendre un mix stéréo plus immersif : créer de la profondeur avec deux enceintes

Pan(orama)

La manière la plus facile de créer de la largeur dans votre mixage est d’utiliser vos boutons pan. Pan est l’abréviation de panorama, et ces boutons permettent d’envoyer le signal vers l’enceinte gauche, l’enceinte droite ou quelque part entre les deux. Quand un signal est envoyé au milieu d’une paire d’enceintes de bonne qualité, il semble flotter entre les deux enceintes, créant ainsi l’illusion d’une enceinte centrale. Ce phénomène est appelé « phantom center ». Les instruments tels que la grosse caisse et la basse sont souvent envoyées au milieu. Puisque la restitution des fréquences basses est une tâche lourde pour vos enceintes, elles sont réparties de façon égale sur celle de gauche et celle de droite. Par ailleurs, l’oreille humaine est peu sensible aux fréquences basses ; il est donc difficile pour notre cerveau de déterminer la direction de la source du son. En général, le chanteur et la guitare sont aussi envoyés au milieu. Les instruments jouant un rôle de soutien peuvent être envoyés à gauche ou à droite. N’oubliez pas de garder un œil sur l’équilibre entre gauche et droite. De plus, il est important de vérifier régulièrement le son du mix en mono. En effet, les instruments envoyés à un côté ont tendance à disparaître lorsque vous écoutez le mix en mono.

Créer une illusion de stéréo

Une autre façon de donner plus de largeur aux instruments et aux voix individuels est de les enregistrer deux fois et de répartir les enregistrements sur l’enceinte de gauche et celle de droite. C’est une technique notamment populaire pour la guitare et le chant, parce que les différences minimes de timing et de tonalité créent un effet spatial. Si vous ne voulez pas effectuer deux enregistrements, vous pouvez utiliser un effet chorus ou doubler. Leur rôle est de faire une copie de votre enregistrement et d’y ajouter des petites variations de tonalité et de timing. Alternativement, vous pouvez créer l’illusion d’un signal stéréo à l’aide d’un EQ (égaliseur). Copiez le morceau et distribuez-le sur les deux enceintes. Ajoutez quelques pics et creux dans la réponse en fréquence de la piste de gauche à l’aide d’un égaliseur. Limitez-vous aux fréquences entre environ 400 Hz et 2 kHz. Appliquez aussi une égalisation sur la piste de droite, mais avec des valeurs inversées. Il existe également des plug-ins qui peuvent vous aider à cet égard.

Profondeur

Créer de la profondeur dans un mix est surtout une question d’illusion. Après tout, vos enceintes sont placées l’une à côté de l’autre, et non l’une derrière l’autre. Ceci peut nous apprendre beaucoup sur la manière dont on éprouve le son dans la vie quotidienne. Le volume et le timbre y jouent un rôle de premier plan. Vous pouvez créer de la profondeur en rendant certains sons plus clairs que d’autres. Cette technique est particulièrement efficace pour les voix (chanteur et chœur, par exemple). Il en va de même pour les sons riches et les sons minces (peu timbrés). De préférence, vous devriez connaître le positionnement des différents instruments lors de l’enregistrement. Plus le micro est placé loin de la source, plus le son sera lointain.

Réverbe et delay

La profondeur d’une production musicale dépend en grande partie de l’acoustique de la pièce. Cela peut être l’acoustique naturelle de la pièce d’enregistrement, mais vous pouvez également simuler l’acoustique d’une pièce dans un logiciel avec les effets réverbe et delay. On pourrait dire que ces effets permettent de simplement pousser le son d’un instrument plus loin, mais cela doit être nuancé. Les réverbes ont souvent un pre-delay : le temps qui précède leur arrivée. Ainsi, l’instrument semble être plus proche, sans perdre sa profondeur. Autre phénomène intéressant : les instruments dotés d’une réverbe/delay étroite (peu de différence entre gauche et droite) ou même d’une réverbe/delay mono semblent être plus loin que lorsque vous utilisez un effet de largeur.

Hauteur

Créer une illusion de hauteur peut être réalisé à l’aide de sons clairs supérieurs à 10 kHz (qui semblent venir d’en haut) et de sons sourds inférieurs à 80 Hz (qui semblent venir d’en bas). Pour expliquer un peu plus clairement, un peu de biologie est nécessaire. Le pavillon de l’oreille nous aide à distinguer les sons venant d’en haut et d’en bas et de l’avant et de l’arrière. Le pavillon colore le son entrant selon l’angle dans lequel il atteint l’oreille. Avec ces informations, notre cerveau peut déterminer la direction du son. Vous pouvez donc créer une illusion de hauteur en ajoutant suffisamment de graves et d’aigus à votre production musicale !

Vous avez d’autres astuces pour rendre une production plus vivante et immersive ? Partagez-les dans les commentaires ci-dessous !

Voir également

» Comment enregistrer une démo chez soi ?
» Le placement des micros pour une prise de son stéréo
» 5 conseils pour le mastering maison
» Tout savoir sur les compresseurs : à quoi ça sert et comment ça marche ?
» Quel est le meilleur logiciel DAW ?

» Logiciels DAW
» Plug-ins d’effets
» Micros USB
» Tous les produits Studio & Enregistrement

Pas de réponse

Pas encore de commentaires ...

Laisser un commentaire