Le terme producteur est utilisé pour qualifier la personne en charge de différents processus lors de la création musicale. Ses activités sont très variées, ce qui peut parfois prêter à confusion. Pour les novices, il est donc difficile d’identifier le rôle du producteur et de savoir ce qu’il fait exactement. Cet article vous donne un aperçu sommaire des fonctions attribuées à un producteur de musique.

Que fait un producteur de musique ?

Producteur au sens le plus large du terme

Un producteur de musique est une personne étroitement impliquée dans la création d’une chanson ou d’un album. Il peut s’agir de la personne qui a écrit la chanson, mais aussi de celle qui a enregistré et arrangé le morceau (ingénieur du son/arrangeur). Un producteur artistique peut également être la personne qui a dirigé et coordonné l’ensemble du projet pour aboutir à un album ou à une chanson. Un producteur financier joue un rôle un peu différent. Il s’agit généralement de la personne qui finance le projet. Il est souvent moins impliqué dans le processus de création. Cependant, il peut prendre en charge l’intégralité de la promotion d’un projet musical pour faire en sorte de récupérer son investissement !

Tout le monde peut produire de la musique

Bien que ce qui précède est toujours d’actualité, le monde de la production a considérablement évolué. En tant qu’artiste ou musicien indépendant, il est maintenant plus facile de faire ses propres productions musicales en ayant un résultat digne d’un niveau professionnel. Les avancées technologiques des 20 dernières années ont considérablement contribué à cette démocratisation. Par conséquent, il n’est plus nécessaire de dépenser une somme astronomique dans la location d’un studio d’enregistrement. Dorénavant, vous pouvez enregistrer vos musiques à la maison en utilisant votre propre ordinateur avec un logiciel DAW, un contrôleur MIDI et une interface audio. De cette manière, vous êtes votre propre patron, donc votre propre producteur. Il est également possible de déléguer certaines étapes de la production, comme le mixage, le mastering ou la promotion de l’album ou du single à sa sortie.

Plus simple et plus complexe qu’auparavant

Comme mentionné brièvement dans le paragraphe précédent, grâce aux moyens disponibles actuellement, il est plus facile de produire de la musique. Cependant, même si la production est plus accessible qu’autrefois, les succès (tant financiers que du point de vue de l’exposition médiatique) ne sont pas toujours au rendez-vous. Le marché est devenu assez saturé. Auparavant, vous pouviez faire vos marques en tant que producteur/ingénieur du son/compositeur en travaillant dur et en étant original. Les grands noms tels que Brian Eno, Trevor Horn, George Martin (et plus récemment Jay Z, Pharrell Williams et Steven Wilson) se sont fait connaître en osant expérimenter de nouvelles choses. À l’heure actuelle, il est très difficile d’innover. Parfois, on a même l’impression que tout a déjà été fait. Bien entendu, cela n’enlève rien au fait que vous pouvez toujours produire de la bonne musique et être suivi par de nombreux fans et followers !

Produire pour les autres

Vous pouvez également choisir de produire de la musique pour d’autres artistes. Dans la plupart des cas, vous êtes en charge du mixage et/ou du mastering. Vous donnez ainsi à la musique votre touche personnelle. Comme tout bon musicien, un ingénieur du son possède également son propre style, sa propre marque de fabrique. Non seulement, vous aiderez l’artiste à mettre en valeur ses créations et en même temps, vous aurez l’occasion d’apporter votre sensibilité et votre personnalité en contribuant au processus créatif. Quoi que vous fassiez, impliquez-vous à 100%. Continuez de travailler dur et faites toujours de votre mieux. Ce n’est que dans ces conditions que vous vous démarquerez des autres. Tous les débuts sont difficiles, mais votre persévérance sera gagnante tôt ou tard !

Voir également

> Produire de la musique chez soi : les indispensables
> Quel est le meilleur logiciel DAW ?
> La guerre du volume : plus fort c’est mieux ?

Pas de réponse

Pas encore de commentaires ...

Laisser un commentaire