Les premiers cajóns ont fait leur apparition dans la musique populaire occidentale dans les années 80. De nombreux ingénieurs du son se sont alors posé la question de savoir comment ils pouvaient amplifier cet instrument, ce qui a donné lieu à un certain nombre de méthodes efficaces pour l’amplification et l’enregistrement des cajóns. Dans cet article, nous allons vous en donner un rapide aperçu.

Enregistrement & amplification d'un cajón - Quelle est la meilleure méthode ?

Micro devant l’évent

Une technique populaire pour amplifier un cajón consiste à installer un micro de grosse caisse sur un pied et à le placer devant ou dans l’évent du cajón. De cette manière, vous captez un grand nombre de basses fréquences. Et comme le micro est derrière vous, il n’est pas visible. Malheureusement, cette méthode présente aussi des inconvénients. Vous aurez besoin d’un sacré boost dans les hautes fréquences pour rendre justice aux cordes (la plupart des cajóns intègrent des cordes). De plus, de nombreux joueurs de cajón ont tendance à incliner le cajón un peu vers l’arrière. Ce mouvement par rapport au micro change radicalement le son et vous risquez de heurter le micro avec le cajón et de provoquer un bruit désagréable qui sera audible dans la salle.

Micro dans le cajón

En raison des inconvénients mentionnés ci-dessus, le micro est parfois placé sur un coussin dans le cajón. D’un point de vue sonore, ce n’est pas le meilleur endroit pour placer un micro de grosse caisse. Ces micros disposent généralement d’une directivité cardioïde, ce qui signifie que dans cette position le micro est dirigé vers le bord inférieur de la surface de frappe. Ce qui fonctionne beaucoup mieux à cet endroit, c’est un micro de surface. Les micros de surface, également appelés PZM (Pressure Zone Microphones), sont des micros à condensateur dotés d’un boîtier plat que vous pouvez placer sur le sol, sur une table…. ou encore dans un cajón. La capsule est dirigée vers le haut ou en biais, ce qui signifie qu’elle capte beaucoup plus de détails où les mains touchent la surface de frappe.

Enregistrement & amplification d'un cajón - Quelle est la meilleure méthode ?
Un micro de surface dans une grosse caisse

Micro « Pickup »

Il existe des cajóns avec un micro intégré (pickup) et vous pouvez également acheter un tel micro séparément que vous pouvez intégrer vous-même dans votre cajón. Ces modèles ont l’avantage de ne pas causer de problèmes de larsen et de ne pas capter les sons de vos camarades sur scène. Mais un tel micro ne donnera jamais un son aussi naturel qu’avec un micro traditionnel.

Enregistrements : micro supplémentaire

Pour les enregistrements, vous remarquerez rapidement que les méthodes ci-dessus ne sont pas suffisantes. Un micro dans le cajón est très pratique et vous obtenez beaucoup de définition, mais sans l’ambiance de la salle de concert, un son claustrophobique demeure. Heureusement, avec les enregistrements en studio, vous n’avez pas à tenir compte du larsen et, tant que le cajón est le seul instrument que vous enregistrez, vous n’avez pas non plus de diaphonie. Vous pouvez donc utiliser un micro supplémentaire et le placer un peu plus loin pour obtenir une certaine spatialité. Vous pouvez le comparer avec les micros overhead d’une batterie. Une installation stéréo peut également très bien fonctionner. Dans ce cas, vous pouvez utiliser des micros à condensateur à petite ou large membrane.

Phase

Si vous utilisez plusieurs micros pour enregistrer votre cajón à partir de différents points, cela peut donner un son très faible. Vous avez ici probablement affaire à un problème de phase. Supposons que vous mettiez un micro de surface dans votre cajón et une paire stéréo X-Y juste devant à environ un mètre de la surface de frappe. En raison de la différence de distance, le son de votre cajón atteint le micro de surface quelques millisecondes plus tôt que la paire stéréo. Cela peut sembler peu, mais c’est suffisant pour faire coïncider les basses fréquences des deux micros d’une manière si défavorable qu’elles s’annulent mutuellement. Le moyen le plus simple de résoudre ce problème est d’inverser la polarité du micro de surface ou celle de la paire stéréo. Vous pouvez en apprendre plus à ce sujet dans l’article « Comment corriger ou prévenir les problèmes de phase en studio ?« .

Voir également

» Cajóns
» Micros pour batterie
» Micros de surface
» Tous les micros de studio
» Tous les micros pour le live
» Tous les micros & accessoires

» Apprendre les rythmes de base du jeu de cajón
» Comment jouer du cajón ?
» Tirer le maximum de votre cajón : 5 astuces rapides et simples
» Enregistrer une batterie électronique – 3 méthodes
» Enregistrer une batterie : une tâche assez complexe

Pas de réponse

Pas encore de commentaires ...

Laisser un commentaire