Pour faire simple, un podcast est une sorte d’émission de radio diffusée sur internet que vous pouvez écouter quand vous le désirez. L’engouement suscité par les podcasts est de plus en plus grandissant et de plus en plus de personnes souhaitent créer les leurs. Dans cet article, nous allons vous apprendre toutes les bases du podcasting. Nous vous expliquerons comment créer un podcast, mais aussi comment devenir un meilleur podcasteur !

Comment faire un podcast ? Tout savoir sur le podcasting

Qu’est-ce qu’un podcast ?

Un podcast est une sorte d’émission de radio, mais diffusée sur internet. Il arrive parfois que les podcasts prennent la forme de vidéo, mais ce n’est pas obligatoire. Tout est dans l’audio. Vous devez être capable de comprendre un podcast juste en l’écoutant. Les podcasts sont parfois diffusés en direct, mais la plupart du temps ils sont enregistrés à l’avance. En général, les épisodes d’un podcast sont regroupés autour d’un thème principal, ce qui permet d’obtenir un public régulier.

Types de podcasts

Tout comme pour une émission de radio, les sujets évoqués dans un podcast peuvent être très variés. La manière dont le sujet est présenté peut également être très différente. Certains podcasteurs font de longs monologues sur un sujet qui les intéresse (par exemple l’histoire ou la musique), tandis que d’autres se contentent de faire des interviews. Souvent, ils interrogeront des personnes spécialisées dans un domaine particulier, comme la psychologie, l’économie ou le sport. Parfois, les conversations sont improvisées ou alors tout est écrit à l’avance (dans un script).

Podcasts narratifs et autres

Il existe également des podcasts dans lesquels une histoire est racontée. Elle peut être longue ou courte et réelle ou fictive. Différents formats de podcast sont parfois combinés. Par exemple, vous pouvez raconter d’une manière narrative et captivante une affaire criminelle qui s’est réellement produite dans le passé. Vous pouvez ensuite agrémenter cette histoire d’interviews, d’extraits audio, de musique et bien plus encore.

Un podcast peut-il inclure de la vidéo ?

Oui ! De nos jours, de plus en plus de podcasteurs se filment ou intègrent des vidéos dans leurs podcasts. Mais là encore, il est important de privilégier le contenu audio. Demandez-vous donc si vos auditeurs seront capables de comprendre le podcast sans la vidéo ? Il est vrai qu’à l’heure actuelle il est parfois difficile de faire la différence entre un podcasteur et un YouTubeur. Les frontières entre ces deux domaines sont de plus en plus floues !

Comment faire un podcast ? Tout savoir sur le podcasting

Podcast : également pour les débutants

Est-ce que tout le monde peut faire un podcast ? Oui, bien entendu. Tout ce dont vous avez besoin pour débuter est un ordinateur ou un smartphone ou une tablette en combinaison avec une connexion internet et un micro. Il peut même s’agir du micro intégré dans votre ordinateur ou dans votre smartphone. La qualité audio n’est peut-être pas formidable, mais ce n’est pas un désastre. Si vous avez quelque chose d’intéressant à dire, les gens vous écouteront de toute façon ! Mais naturellement, il est plus agréable pour vos auditeurs que le son soit également plaisant à écouter. Heureusement, vous pouvez acheter un micro pour une somme modique qui ajoutera beaucoup de qualité à votre podcast. Nous en reparlerons un peu plus tard !

Comment bien débuter un podcast ?

C’est certainement un cliché, mais si vous prenez un bon départ, la moitié du travail est déjà faite. Bien entendu, il est également possible de commencer au hasard, cela peut être un bon moyen de savoir de quoi vous voulez parler et comment. Mais tôt ou tard, il va falloir vous organiser et faire un plan ! Quels sont les avantages d’un tel plan ? Si vous décidez d’abord du thème de votre podcast, vous pourrez ensuite réfléchir à ce dont vous allez parler (par exemple) dans chaque épisode de l’année à venir. Vous pouvez ensuite réfléchir aux sujets qui seront abordés dans chaque épisode. Réfléchissez également à la manière dont vous allez vous y prendre : allez-vous d’abord faire des recherches ? Allez-vous faire des interviews ? Quelle sera la durée du podcast ? Et ainsi de suite. De cette manière, vous ne serez jamais à court d’idées et vous aurez toujours quelque chose à raconter dans chaque épisode. Plus important encore, vous garderez vos auditeurs captivés ! Nous parlerons plus tard des moyens de maintenir l’intérêt des auditeurs.

Plus de conseils

Comment faire un podcast ? Tout savoir sur le podcasting

Équipements de podcasting

Comme mentionné précédemment, vous n’avez pas besoin de grand-chose pour mettre en place un podcast. Votre ordinateur habituel, une tablette ou encore un smartphone feront très bien l’affaire. Ensuite, il vous suffit d’utiliser le micro intégré pour enregistrer et vous avez tout l’équipement nécessaire pour réaliser un podcast ! Mais vous constaterez rapidement que les autres podcasts sont bien meilleurs que les vôtres. Que font-ils de différent ? Il existe de nombreuses solutions pour améliorer le son de votre studio d’enregistrement ou de votre home studio, mais commençons par le début :

Micro pour podcast

  • La manière la plus simple pour obtenir un son de meilleure qualité est d’utiliser un micro USB. Vous pouvez le connecter directement sur le port USB de votre ordinateur portable, par exemple. Presque tous les micros USB sont compatibles avec les PC et les Mac. Avant de finaliser votre achat, vérifiez quand même les caractéristiques du produit pour vous en assurer.
  • Si vous utilisez un smartphone ou une tablette, choisissez un micro iOS/Android. Renseignez-vous toujours sur les caractéristiques d’un tel produit. Le micro doit être compatible avec votre smartphone ou tablette et fonctionner correctement ensemble.

Accessoires

Vous remarquerez qu’un tel micro va embellir votre voix. Il donnera également à votre podcast un son plus professionnel ! Ensuite, vous pouvez améliorer le son par d’autres moyens. Voici quelques conseils :

  • La prononciation des « p » et des « f » provoque un son souvent un peu trop fort voire gênant dans un enregistrement. Pour y remédier, il suffit de placer un filtre anti-pop devant le micro. Si ce n’est pas possible, vous pouvez utiliser une bonnette anti-vent adaptée à votre micro.
  • Essayez d’enregistrer dans une pièce ayant le moins de réverbération possible. Plus le son est « sec« , plus il donne un rendu professionnel. Une pièce avec des rideaux et/ou de la moquette donne un son plus sec qu’une pièce sans. Pour vous aider, vous pouvez vous-même accrocher (temporairement) des couvertures dans votre studio.
  • Il est conseillé de positionner le micro près de votre bouche. Ainsi, vous n’avez pas besoin de monter le son à fond, ce qui réduit les bruits de fond et la réverbération dans l’enregistrement. Avec un pied de micro doté d’un bras articulé, vous pourrez positionner le micro plus aisément. Vérifiez tout de même que votre micro peut être monté sur un tel pied. Bien entendu, il existe d’autres types de pieds de micro.

Plus de conseils

Comment faire un podcast ? Tout savoir sur le podcasting

Enregistrer et modifier un podcast

Audacity : pour Windows, Mac et Linux

Nous allons vous expliquer rapidement comment réaliser un enregistrement sur un ordinateur Windows, Mac ou Linux avec le logiciel gratuit Audacity. Si vous disposez d’un Mac, vous avez également accès au logiciel gratuit Garageband. N’hésitez pas à l’essayer ! Mais pour que les choses restent claires, nous nous concentrerons ici uniquement sur Audacity. De nombreuses alternatives plus complètes sont disponibles dans la catégorie rassemblant les logiciels DAW.

  1. Installation : Rendez-vous sur le site Internet d’Audacity, sélectionnez votre système d’exploitation, téléchargez le logiciel et installez-le.
  2. Choix du micro : après le démarrage, choisissez votre micro en haut de l’écran, par exemple le micro USB que vous avez connecté ou le micro interne de votre ordinateur portable. Assurez-vous de choisir le bon. Par ailleurs, le paramètre « Enregistrements des canaux » doit être réglé sur Mono.
  3. Test : tout en haut, vous trouverez un symbole représentant un micro (à côté d’une longue rangée de chiffres). Cliquez sur l’icône du micro et parlez dans votre micro. Il est recommandé de faire en sorte que l’indicateur coloré ne dépasse pas -6 dB lorsque vous parlez normalement. De cette manière, si vous parlez trop fort, votre son ne sera pas déformé. Est-ce trop fort ? Il y a un deuxième symbole représentant un micro avec un curseur à côté qui permet de régler le volume.
  4. Enregistrement : cliquez sur le bouton rouge symbolisant l’enregistrement et faites un enregistrement de test. Pour l’arrêter, cliquez sur le bouton stop.
  5. Contrôle de l’enregistrement : il est préférable de vérifier après l’enregistrement que vous n’avez pas parlé trop fort. Le son pourrait alors être déformé ou grésillant, ce qui ne sera pas agréable pour vos futurs auditeurs. Vous pouvez facilement le vérifier via le menu Affichage, puis Montrer la saturation. Vous verrez en rouge les moments où l’enregistrement était trop fort. Faites un deuxième test en baissant un peu le volume du micro.
  6. Supprimer l’enregistrement : vous pouvez supprimer l’enregistrement effectué lors du test en cliquant sur Édition puis sur Annuler.
  7. Sauvegarder l’enregistrement : via Fichier et Enregistrer le projet, vous pouvez sauvegarder votre enregistrement. Notez qu’un tel fichier ne peut être ouvert que dans Audacity. Ce n’est pas un problème si vous êtes toujours en train d’éditer et que vous voulez continuer la prochaine fois. Mais vous devez éventuellement « exporter » le fichier si vous voulez pouvoir l’utiliser partout.
  8. Exporter l’enregistrement : Cliquez sur Fichier, puis sur Exporter pour sauvegarder l’enregistrement, par exemple au format MP3. Le MP3 est utilisé partout et il prend peu de place. L’inconvénient est qu’une partie de la qualité de l’enregistrement est perdue, mais ce n’est pas un problème pour un podcasteur débutant. Il est probable que personne ne le remarque.

Bien entendu, vous pouvez faire beaucoup plus avec Audacity, comme couper, coller et enregistrer sur plusieurs pistes. Mais les étapes ci-dessus vous permettront déjà d’aller loin !

Plus d’informations

Faire un podcast à plusieurs

Vous êtes avec plusieurs personnes dans la même pièce ou vous interviewez des personnes en ligne via Skype, Zoom ou Teams, par exemple. Dans les deux cas, vous devez bien vous préparer, afin que tout soit enregistré correctement et de manière compréhensible. Pour obtenir un bon résultat, il est conseillé de fournir son propre micro à chaque intervenant. Pour ce faire, il est important que vous disposiez également d’une interface audio avec suffisamment d’entrées micro. Si vous avez des participants en ligne, vous devrez transférer l’audio de Zoom (ou de l’application que vous utilisez) dans votre logiciel d’enregistrement. Une solution courante pour les PC Windows est VoiceMeeter combiné à VB AudioCable. Les utilisateurs de Mac peuvent opter pour Loopback de Rogue Amoeba.

Plus d’informations

Mise en ligne du podcast

Les personnes qui se lancent sérieusement dans le podcasting font généralement ce qui suit :

  1. Téléchargez l’épisode du podcast (un fichier MP3, par exemple) sur un site hébergeant des podcasts, comme Anchor (entièrement gratuit), Buzzsprout ou Spreaker.
  2. Enregistrez ce podcast sur un ou plusieurs sites de podcasts (bien connus), tels qu’Apple Podcasts et Google Podcasts. Cette opération ne doit être effectuée qu’une seule fois. Chaque fois que vous téléchargez un nouvel épisode sur votre compte, par exemple sur le site d’Anchor, il est récupéré par Apple ou Google. Ainsi, les auditeurs qui sont abonnés à votre podcast sur Apple ou Google recevront automatiquement une notification leur indiquant que vous avez mis un nouvel épisode en ligne.

Mais n’oubliez pas que le podcast ne doit pas nécessairement être mis en ligne sur un site réservé aux podcasts. Toute plateforme où vous pouvez télécharger des fichiers audio conviendra. Il peut s’agir par exemple de YouTube. Cependant, dans le cas de YouTube, vous devrez inclure une vidéo. Si vous n’avez pas de vidéo, convertissez le MP3 en MP4. Cette opération peut être réalisée facilement via Online Converter, par exemple. Vous pouvez alors choisir votre propre image à la place de la vidéo. Après la conversion, vous obtenez un fichier MP4, que vous pouvez ensuite télécharger sur YouTube. Ensuite, vous pouvez partager le lien YouTube avec vos contacts sur les réseaux sociaux.

Comment faire un podcast ? Tout savoir sur le podcasting

Contenu du podcast

Comme mentionné précédemment, les sujets abordés lors d’un podcast peuvent être très variés. Choisissez donc un sujet qui vous intéresse et commencez à en parler. En fait, vous avez déjà un podcast. Mais vous vous demandez peut-être comment susciter davantage l’intérêt de vos auditeurs, comment maintenir leur attention plus longtemps et comment faire en sorte qu’ils ne puissent pas attendre votre prochain épisode. Mieux encore, comment obtenir plus d’auditeurs.

Faites en sorte d’avoir quelque chose à dire

En premier lieu, vous devez vous assurer que vous avez quelque chose à dire. Pas n’importe quoi. Mais quelque chose qui vous intéresse vraiment et sur lequel vous pouvez vous exprimer en long, en large et en travers. Vous n’avez pas grand-chose à raconter ? Dans ce cas, le sujet doit être si intéressant pour vous que vous êtes prêt à aller enquêter. Par exemple, en discutant avec des personnes qui en savent plus, en regardant des vidéos sur YouTube, en sortant, en faisant des expériences, en lisant, en écoutant des podcasts…

Rendez-le intéressant

Vous pensez peut-être que vous avez déjà un sujet intéressant et qu’il n’est pas nécessaire d’en faire plus. Détrompez-vous ! Nous connaissons tous une personne qui ne sait pas raconter une histoire. Il ou elle essaie de raconter un événement fantastique, mais le récit n’est pas captivant pour les auditeurs et vous les voyez abandonner l’un après l’autre. Le vocabulaire utilisé par le narrateur indique qu’il s’agit d’un événement spécial, mais vous ne le ressentez pas vraiment. De mauvaises compétences en matière de narration empêchent de retenir l’attention. Heureusement, raconter des histoires est quelque chose qui s’apprend. Pour certaines personnes, cette compétence est bien évidemment innée, mais même si ce n’est pas votre cas, vous pouvez vous améliorer dans ce domaine. À présent, vous vous dites peut-être : « Mais je ne veux pas raconter une histoire, je veux juste parler de mon passe-temps ou interviewer des personnes sympathiques ! Vous pouvez le faire aussi, mais n’oubliez pas que les auditeurs sont plus réceptifs aux histoires. Votre podcast ne doit donc pas nécessairement prendre complètement la forme d’une histoire, mais en utilisant simplement quelques techniques de narration, le podcast devient soudainement beaucoup plus intéressant ! Voici quelques conseils sur la façon d’apporter plus de narration à votre podcast :

  • Presque toutes les histoires parlent des adversités rencontrées par le personnage principal. Par exemple, l’épisode de votre podcast porte sur l’apprentissage du ukulélé. Vous pouvez énumérer des faits concrets – acheter un ukulélé, l’accorder, jouer votre premier accord – mais vous pouvez le rendre plus intéressant lorsque vous avez un protagoniste. Par exemple, un ami. Il n’est pas nécessaire que cela se produise réellement, c’est juste une manière de raconter l’histoire. Cet ami (donnez-lui un nom !) commence à apprendre à jouer du ukulélé. Au début, il n’est pas sûr de lui (il n’a jamais joué d’un instrument auparavant) et il pense qu’il n’est pas fait pour la musique. Mais il découvre peu à peu qu’il n’est pas si mauvais. Et qu’il suffit de pratiquer régulièrement et de demander conseil à des musiciens expérimentés. Il a donc changé, et c’est une histoire. Vous pouvez en faire une histoire très élaborée et passionnante, mais même avec quelques astuces narratives, l’information devient plus intéressante !
  • L’énumération de faits n’est pas très attrayante et ils ne seront pas bien mémorisés. Mais qu’est qui l’est alors ? Tout ce que vous ressentez, ce que vous vivez. Tout ce que vous voyez, entendez et sentez, les émotions, les sentiments, voilà ce qui vous permettra d’emmener l’auditeur avec vous. Ne leur dites pas simplement que votre ami s’est exercé pendant une demi-heure au ukulélé, puis qu’il a arrêté. Dites, par exemple, qu’il a commencé à perdre espoir parce que le bout de ses doigts lui faisait mal et qu’il avait envie de jeter ce bel instrument rouge dans un coin.
  • Utilisez les détails. « Après avoir joué pendant un certain temps, les doigts de sa main gauche commencent à lui faire mal. Il les examine et voit des sillons profonds au bout de ses doigts. Sauf sur son petit doigt, parce qu’il n’en avait pas encore besoin pour ces trois accords d’ukulélé qu’il répète depuis 35 minutes maintenant. Il jette un coup d’œil à sa montre et compte tenu de l’heure tardive, il décide de continuer le lendemain. »

À lire également :

Inviter des intervenants

Que ce soit via Skype ou dans la vraie vie, vous pouvez réaliser un podcast très original en interviewant des personnes. Le format, bien sûr, vous appartient. Certains podcasters interviewent une personne pendant tout un épisode, tandis que d’autres racontent entièrement leur propre histoire, en n’utilisant que les éléments les plus intéressants d’une interview. L’interview peut donc être le point central de votre podcast, ou être utilisée pour agrémenter votre podcast. Ou quelque chose entre les deux ! Mais quoi que vous fassiez, assurez-vous qu’il s’agit de quelqu’un qui a quelque chose à dire. Un bon journaliste le sait : tout le monde a quelque chose à dire. Il faut savoir mettre cette personne à l’aise et poser les bonnes questions. Cependant, ce n’est pas quelque chose que l’on peut acquérir du jour au lendemain. Il est donc judicieux de faire au préalable quelques recherches. Quelles informations pouvez-vous trouver sur internet à son sujet ? Peut-être que vous pouvez passer un coup de téléphone avant l’interview ? Vous pourriez ainsi découvrir au cours de la conversation si cette personne est un interlocuteur intéressant. Si vous interrogez un ami ou une connaissance, les recherches à effectuer sont moins nombreuses. Toutefois, il se peut que vous deviez l’aider à franchir un seuil pendant votre entretien, car il peut être assez intimidant d’être interviewé pour un podcast qui sera ensuite mis en ligne. Assurez-vous donc que l’ambiance est bonne, mais ne faites pas trop de blagues et ne parlez pas de choses que les autres ne peuvent pas comprendre. Vous ne voulez pas exclure l’auditeur !

À lire également :

Planification et coupures

Même si vous êtes bavard, cela ne signifie pas que tout le monde aimera écouter vos divagations pendant une demi-heure. C’est pourquoi il peut être très utile d’établir un plan à l’avance. Tout d’abord, décidez du thème principal de tous vos podcasts, par exemple : « Tout savoir sur la musique ». C’est un domaine assez vaste, il peut donc être préférable de réduire le champ d’action : « Tout savoir sur les instruments de musique ». Il pourrait être intéressant de couvrir un instrument différent à chaque épisode, en examinant l’histoire de cet instrument, les musiciens célèbres, les différentes variantes, les extraits audio et l’avenir de cet instrument. Ensuite, faites un planning pour l’année à venir, par exemple. Vous décidez de faire un podcast tous les quinze jours (n’en faites pas trop !) et vous savez maintenant que votre premier podcast portera sur la guitare électrique. Vous savez également qu’il couvrira l’histoire de la guitare électrique, les guitaristes célèbres, les types de guitares électriques, les extraits audio et les perspectives d’avenir de cet instrument. Bien entendu, le récit peut être enrichi comme nous l’avons décrit ci-dessus, par exemple en utilisant une histoire, des sentiments et des détails, et en interrogeant des personnes. Vous pouvez choisir de taper toute l’histoire et de la lire à voix haute, ou vous pouvez écrire les points principaux et les raconter de mémoire. Vous pensez peut-être que l’écriture d’un scénario représente trop de travail, mais savez-vous combien de temps il faut pour couper les moments inutiles ? Certains podcasters talentueux font tout en une seule prise, sans notes et sans que cela devienne ennuyeux. Pouvez-vous en faire de même ? Bien évidemment, suivre un script présente également des inconvénients. Le résultat peut manquer de dynamisme. Il y a également peu de place pour les idées spontanées, les blagues, etc. Mais l’essentiel est de se débarrasser de tout ce qui n’apporte rien à votre podcast ! Vous pouvez le faire en amont (dans votre script ou vos notes) ou après coup (en coupant). Cela représente beaucoup de travail, mais le résultat en vaut la peine ! Vos auditeurs vous remercieront et vous vous améliorerez de plus en plus…

Comment faire un podcast ? Tout savoir sur le podcasting

Utilisation de la voix et du ton

Nous pouvons être brefs au sujet de la voix. Vous ne lisez pas les nouvelles, vous ne faites pas la voix comme dans une publicité, vous n’êtes pas non plus un acteur qui prête sa voix pour un dessin animé. Non, un podcast est quelque chose de très personnel. Alors restez fidèle à vous-même et ne changez pas votre voix. Il y a tout de même une exception : votre podcast doit être parfaitement compréhensible. Donc, si vos auditeurs vous disent que vous êtes parfois difficile à comprendre, vous devez faire quelque chose pour y remédier. En définitive, il y a deux problèmes :

  • Vous parlez trop vite. Essayez de parler un peu plus lentement et écoutez-vous. Est-ce que c’est mieux ? Est-ce que vous êtes trop lent maintenant ou devriez-vous l’être ? Encore une fois, demandez à vos auditeurs de vous donner leur avis. Vous aurez vite fait de vous y habituer ! Soit dit en passant, certains podcasters parlent extrêmement vite tout en restant compréhensibles. Cela est dû au fait qu’ils s’expriment très bien. Mais il ne faut pas croire que parler plus vite est toujours plus intéressant. Les personnes qui parlent vite perdent souvent la mélodie de leur voix. En conséquence, la voix perd un peu de son « feeling » et devient un peu ennuyeuse à écouter. Conclusion : n’essayez pas d’être quelqu’un d’autre. Si parler rapidement est dans votre nature, très bien. Mais ne le faites pas parce que vous pensez que c’est ce que les gens veulent entendre.
  • Vous n’articulez pas bien. Une articulation un peu « faible » n’est pas mauvaise, elle peut ajouter une touche personnelle au podcast. Mais une mauvaise articulation empêche vos auditeurs de vous suivre. Un excellent moyen pour l’améliorer – avant d’enregistrer le podcast – est de placer un bouchon en liège dans votre bouche en le serrant entre vos dents. Ensuite, lisez un court texte et essayez d’articuler le plus correctement possible. Bien sûr, vous n’y arriverez jamais, mais continuez d’essayer ! Il faut donc essayer de parler aussi clairement que possible, malgré le bouchon. Lorsque vous enlevez le bouchon après une minute de pratique et que vous recommencez à lire, vous constaterez que votre articulation s’est nettement améliorée. Pendant le podcast, votre articulation va probablement se détériorer à nouveau, ce qui est normal. Il s’agit de le faire souvent, pour que cela devienne une habitude. Donc, pratiquez cet exercice quotidiennement, même si vous ne faites pas de podcast.

Meilleure distance par rapport au micro

Bien sûr, vous êtes libre de vous asseoir où vous le souhaitez, mais vous remarquerez que si vous êtes assis loin du micro, votre voix est moins présente et les bruits de fond sont plus audibles. Il peut s’agir de voitures qui passent dans la rue ou du ronronnement du ventilateur de votre ordinateur portable. Une règle générale pour obtenir la meilleure distance entre votre bouche et le micro est une main entière. Écartez tous vos doigts, placez votre pouce contre votre bouche et votre petit doigt contre le micro. Ainsi, vous avez la bonne distance. Cependant, certaines personnes ont des mains plus grandes que d’autres ou une voix plus forte, il faut donc expérimenter pour savoir ce qui donne le meilleur son.

Plus de conseils

Comment faire un podcast ? Tout savoir sur le podcasting

Marketing

Ne partez pas du principe que vous allez publier votre podcast et que les auditeurs vont apparaître comme par magie. Il y a tellement de podcasts dans le monde, qu’il y a très peu de chances que beaucoup de personnes voient votre podcast et se disent « tiens, je vais l’écouter ».

Qualité avant tout

Si vous voulez avoir un grand nombre d’auditeurs, continuez à travailler sur la qualité de votre podcast. Il ne s’agit pas seulement de la qualité audio de votre micro, mais surtout de la qualité du contenu. Vous trouverez des informations à ce sujet dans le paragraphe précédent « Contenu du podcast ». Utilisez votre intérêt pour le sujet afin que chaque nouvel épisode soit encore meilleur que le précédent.

Attirer les premiers auditeurs

Naturellement, les auditeurs ne viendront pas toujours d’eux-mêmes. Commencez par dire à votre famille, vos amis, vos connaissances, vos contacts, vos collègues, vos camarades de classe, vos professeurs, vos élèves que vous avez un podcast et qu’ils devraient absolument l’écouter. Ces personnes sont les premières prêtes à vous donner une chance. Ne vous contentez pas de partager vos podcasts sur les réseaux sociaux, mais approchez personnellement votre entourage (sans être insistant). Vous pouvez être honnête à ce sujet en disant que vous travaillez sur un podcast et que vous essayez d’élargir un peu votre audience et que vous aimeriez qu’il l’écoute. Encore mieux, vous pourriez leur dire que vous êtes curieux d’entendre ce qu’ils en pensent. Les gens sont souvent secrètement très fiers de pouvoir donner leur avis, ce qui augmente les chances que quelqu’un les écoute (attentivement). Vous en tirerez de nombreuses informations et si vous prenez en compte leur avis, vous pouvez leur demander de vous réécouter pour voir si les changements sont positifs. Il est donc conseillé de partager beaucoup, de garder un contact personnel et de persévérer. Avec un peu de chance, votre entourage sera enthousiaste, ils deviendront des auditeurs réguliers et commenceront à parler de vous à leurs connaissances.

Plus de conseils

Comment faire un podcast ? Tout savoir sur le podcasting

Voir également

» Interfaces audio
» Tables de mixage
» Micros USB
» Micros à condensateur pour le chant et la parole
» Micros dynamiques pour le chant et la parole
» Enregistreurs portables
» Filtres anti-pop
» Écrans de réflexion
» Casques Studio
» Absorbeurs acoustiques
» Bras articulés pour micro
» Pieds de micro à perche
» Pieds de micro de bureau
» Câbles XLR

» Quel est le meilleur enregistreur audio ?
» Quelle est la meilleure interface audio ?
» Quelle est la meilleure table de mixage ?
» Quel est le meilleur micro USB ?
» Quel est le meilleur micro de studio ?
» Quel est le meilleur micro pour le chant / discours ?

» Combien coûte un podcast ?
» Qui invitez-vous à votre podcast ?
» Comment raconter une bonne histoire lors de votre podcast ?
» Comment utiliser votre voix lors de vos podcasts ?
» Comment obtenir plus d’auditeurs pour votre podcast ?
» Comment commencer un podcast ?
» Table de mixage : les fonctions et la connectique expliquées
» Podcast à petit budget – comment avoir un son professionnel ?
» Comment faire un podcast à plusieurs ?
» À quel volume dois-je enregistrer ?
» Connecter deux micros USB à un ordinateur, est-ce possible ?
» Voici comment brancher un micro sur votre ordinateur
» Quel est le meilleur logiciel DAW pour les débutants ?
» Enregistrer de la musique avec un budget limité
» Lancer un podcast : quel équipement utiliser ?
» Qu’est-ce qu’un podcast ?
» Qu’est-ce que la directivité ?
» Tout savoir sur les compresseurs : à quoi ça sert et comment ça marche ?

Pas de réponse

Pas encore de commentaires ...

Laisser un commentaire