Un nouveau lecteur haut de gamme comme le Pioneer CDJ-3000 n’arrive pas seul. En effet, vous n’achetez pas uniquement un lecteur multimédia, mais aussi toutes les mises à jour du firmware et les futures fonctions supplémentaires qui pourraient voir le jour.

Regard vers l'avenir avec le nouveau Pioneer CDJ-3000

Le développement ne s’arrête pas après l’achat

De nos jours, le marché des équipements DJ se développe si rapidement qu’il est impossible de travailler sur un produit pendant quelques années, puis de le lancer et de ne rien y changer par la suite. Actuellement, lorsque vous vendez un produit, vous proposez en réalité quelque chose qui est encore en cours de développement. Les ingénieurs ont souvent déjà mis au point toutes les fonctionnalités de l’appareil, mais le logiciel doit fréquemment encore être amélioré et ce même après sa sortie sur le marché. De plus, les souhaits et les préférences des utilisateurs apparaîtront sur les forums après qu’ils auront testé l’appareil sous toutes les coutures. Cette manière de procéder permet à une entreprise non seulement d’échelonner ses développements, mais aussi de leur donner les bonnes priorités. Cela permet également de rester compétitif par rapport à d’autres marques qui ne mettent pas à jour leurs produits. Les évolutions s’enchaînent extrêmement rapidement, il est donc important de continuer à créer des fonctionnalités en adéquation avec les besoins actuels et les demandes des utilisateurs. Nous savons au moins une chose à propos du CDJ-3000 : il continuera à être amélioré même après sa sortie !

Regard vers l'avenir avec le nouveau Pioneer CDJ-3000

Projets à venir : bibliothèque musicale ?

Quels sont exactement les projets de Pioneer concernant le CDJ-3000 ? Bien entendu, cela reste une supposition, mais nous constatons de plus en plus que le marché de la musique s’oriente vers une offre illimitée dans le même style que celle proposée par Netflix. Il n’est plus nécessaire de posséder une collection variée de musiques à partir du moment où vous avez accès à une bibliothèque en ligne (souvent en contrepartie d’un abonnement payant). Cette manière de faire rend votre travail beaucoup plus facile (vous n’avez pas à acheter toutes les musiques dont vous avez besoin) et vous êtes toujours à la page, car vous êtes automatiquement tenu au courant des dernières sorties.

Réglementation et connexion réseau

Vous pourriez penser qu’avec l’avènement de la musique à la demande, les droits d’auteur et les transferts de fonds associés pourraient être mieux gérés. Il est donc étrange que des acteurs comme Spotify aient cessé de coopérer avec les applications DJ comme Algoriddim, alors qu’il est possible d’organiser des soirées ou d’écouter de la musique en utilisant la bibliothèque musicale de Spotify. Le problème est que neuf DJ sur dix se produisent à des événements qui ne sont pas des soirées privées avec la famille ou les amis. En d’autres termes, il s’agit uniquement de prestations en club ou à des festivals publics, où il faut encore mettre en place quelque chose en termes de réglementation. De plus, il est encore difficile pour l’instant d’établir une connexion internet stable en tous lieux. À domicile, il n’y a aucun problème, mais si vous êtes au milieu de nulle part, il est préférable d’avoir votre propre playlist si vous n’êtes pas sûr d’avoir accès à internet. Vous devez donc vous fier à vos cartes SD ou clés USB. Heureusement, le CDJ-3000 est conçu pour parfaitement les accepter.

Regard vers l'avenir avec le nouveau Pioneer CDJ-3000

 

Voir également

» Pioneer CDJ-3000

» Pioneer CDJ-3000 vs. Denon SC6000
» Le nouveau Pioneer CDJ-3000
» 7 conseils pour bien préparer son set DJ
» La meilleure clé USB pour DJ (ou préférez-vous une carte SD ?)
» DJ de mariage – Les clés d’une soirée réussie
» Univers DJ : réservé aux hommes ou est-ce une idée reçue ?
» Comment faire une bonne mixtape pour un concours DJ ?
» Qu’est-ce que les enceintes « booth » ? Est-ce que j’en ai besoin ?
» Se produire gratuitement en tant que DJ… accepter ou refuser ?

Pas de réponse

Pas encore de commentaires ...

Laisser un commentaire