Pour de nombreuses personnes, le métier de DJ se réduit souvent à lever les bras derrière son matos tout en tournant aléatoirement des boutons. La réalité n’est toutefois pas aussi simple. Curieux de découvrir ce que fait un DJ en concert ? Passez de l’autre côté de la table de mixage avec notre blogueur invité Amar Amlani (DiceDJ) !

Que fait un DJ sur scène ?

Préambule : le DJ vs le DJ/producteur

Afin de déterminer ce que fait un DJ sur scène, il est important de connaître la différence entre un DJ et un DJ/producteur. Le DJ standard choisit des morceaux déjà produits, les joue et les mixe entre eux. Le DJ qui produit de la musique lui-même s’appelle un producteur. En effet, ce dernier est lui seul responsable de toutes les étapes de production d’un morceau, de l’idée à la réalisation concrète. Pour en savoir plus, consultez notre blog dédié à ce sujet.

« Tout le monde peut devenir DJ ! »

Cela dépend de quel type de DJ on parle. En ce qui concerne le DJ sur scène, l’aspect technique du métier – le beat matching, par exemple – est assez accessible. Et bien entendu, il faut savoir mettre de l’ambiance et faire danser la foule ! Cependant, maîtriser juste la technique et choisir les bons morceaux ne vous qualifie pas automatiquement comme DJ en live, mais j’y reviendrai dans un instant. Comme mentionné plus haut, les DJ célèbres d’aujourd’hui produisent leurs propres morceaux afin de gagner en popularité. Malheureusement, on ne devient pas DJ/producteur du jour au lendemain ; c’est le résultat de beaucoup d’efforts et ça requiert du talent et de la chance. De plus, un DJ accompli est souvent entouré d’une équipe de professionnels. Vous l’avez compris, le métier de DJ est bien plus que passer et mixer des morceaux !

Que fait un DJ sur scène ?

Rester en contact avec votre public

Idéalement, un DJ sur scène doit surveiller ce qui se passe dans la salle. Il faut prendre en compte les réactions du public et ajuster la sélection des morceaux en fonction. Autre point important : ne pas briser l’élan avec des titres ou breaks trop longs. Testez vos transitions en live et peaufinez-les. Quel est le moment idéal pour couper les basses ? Quand dois-je lancer les vocaux du prochain morceau ? Puis-je sauter ce break en mettant un cue point ? Laidback Luke est un excellent exemple d’un DJ qui s’adapte à son public et utilise sa créativité pour créer des moments surprenants. Il faut donc faire plus que simplement enchaîner des morceaux pour ressentir une connexion avec votre public !

Le facteur visuel

Le flow n’était pas là, je ne ressentais pas de connexion avec le DJ, le DJ mélangeait trop de genres… ce sont des critiques souvent entendues après un concert. Un DJ qui sait créer un flow, qui est à l’écoute de son public aura de meilleures chances de succès. Et n’oublions pas non plus le facteur visuel ! Beaucoup de DJ célèbres utilisent de l’éclairage, de la pyrotechnie et des shows vidéo pour accompagner leur performance. Prenez, par exemple, Steve Angello, qui prépare les dernières 10 à 15 minutes de son set afin de synchroniser les effets visuels à la cabine du DJ. Ainsi, la fumée et les effets pyrotechniques peuvent donc être déclenchés précisément quand la musique atteint certains pics d’intensité !

Que fait un DJ sur scène ?

Le DJ est-il aussi musicien ?

Mon avis personnelle c’est qu’un DJ sur scène est plutôt un artiste (sans compter le scratch DJing souvent associé à la musique hip hop). Le DJ choisit les morceaux et raconte avec sa setlist une histoire qui emmène le public dans une certaine émotion. Il ou elle peut opter pour des titres mélodiques et accrocheurs, des morceaux techno plus sombres ou une combinaison des deux. Un DJ/producteur, quant à lui, est un véritable musicien, car il est lui seul responsable de toutes les étapes de production d’un morceau, de l’idée à la réalisation concrète.

Êtes-vous d’accord avec cette définition du musicien ? Ou souhaitez-vous partager vos expériences en tant que DJ sur scène ? N’hésitez pas à laisser un commentaire !

» Comment devenir DJ ?
» Où trouver sa musique pour mixer ?
» DJing & Spotifiy – Comment mixer avec Spotify et est-ce bien légal ?
» DJ et producteur : quelle est la différence ?
» Matériel DJ & accessoires

Blogueur invité Amar Amlani (DiceDJ)
C’est en 2012 que Amar (DiceDJ) achète sa première platine vinyle. Les années suivantes, lui et ses amis de Dice & Friends sont bookés plusieurs fois pour ambiancer des mariages et des fêtes d’entreprise. Outre ses activités de DJ, Amar travaille en tant que consultant en informatique chez PriceWaterhouseCoopers (PwC).
Aucun commentaire

Aucun commentaire pour le moment...

Laisser un commentaire