Beaucoup de DJ s’emmêlent les pinceaux lorsqu’il s’agit de mettre en place des systèmes DVS. Ils trouvent ça difficile ou ne voient pas l’intérêt d’utiliser des équipements traditionnels en combinaison avec des logiciels. Mais ce n’est pas du tout difficile ! La mise en place d’un système DVS (Digital Vinyl System) deviendra un jeu d’enfant après avoir lu cet article et vous découvrirez à quel point c’est amusant de travailler avec des vinyles ou des CD timecodés pour donner une dimension supplémentaire à vos sets DJ ! Vous pourrez ainsi passer au numérique sans avoir besoin de remplacer tout votre équipement. Ou inversement, utiliser un peu d’analogique, sans perdre la commodité du numérique…

DJing avec un système DVS et timecodé - Comment ça marche et pourquoi ?

DVS : qu’est-ce que c’est ?

DVS est l’abréviation de « Digital Vinyl System ». Ce système permet d’utiliser des logiciels avec des appareils DJ traditionnels, en l’occurrence des platines vinyles ou des lecteurs CD/multimédia. Il « convertit » l’utilisation de ces équipements existants – via un « timecode » – en informations numériques qui peuvent être utilisées dans votre logiciel DJ. En réalité, vous pouvez le considérer comme le prédécesseur du contrôleur DJ. L’utilisation d’un système DVS avec des platines traditionnelles est encore très courante. Il y a beaucoup de DJ qui ne peuvent pas se passer de la sensation apportée par un bon vieux vinyle.

Comment fonctionne un système DVS ?

Un système DVS utilise des vinyles ou des CD dits « timecodés » que vous pouvez simplement lire sur un appareil DJ traditionnel. La sortie audio de cet équipement est ensuite acheminée vers un appareil compatible DVS. Il peut s’agir d’une interface audio prévue à cet effet, d’une table de mixage ou d’un contrôleur DJ, dont nous parlerons un peu plus tard. L’intervention d’un tel dispositif garantit que le son est converti en données informatiques lisibles par votre logiciel DJ. De cette manière, les changements de pitch et la direction dans laquelle le vinyle tourne sont entre autres reconnus, ce qui permet notamment de scratcher. La latence (ou le delay) est presque nulle grâce à cette technique. Le même signal est ensuite renvoyé à votre équipement DJ en passant par le système DVS, ce qui vous donne un playback audio numérique. Vous pouvez donc mixer avec des musiques numériques et utiliser des bibliothèques numériques que vous avez sur votre ordinateur portable. Il devient alors superflu de vous balader avec des bacs à vinyles ou d’énormes pochettes CD.

DJing avec un système DVS et timecodé - Comment ça marche et pourquoi ?

Quels sont les systèmes DVS disponibles ?

Comme mentionné précédemment, un système DVS utilise toujours un appareil capable de convertir le signal timecodé en données informatiques compréhensibles par votre logiciel DJ. Vous avez en gros trois options :

Option 1 : une interface audio DVS

Il s’agit de la forme la plus traditionnelle de système DVS, à savoir une interface audio compatible avec le DVS. Elle vous permet de convertir presque tous les systèmes traditionnels en un système DVS. Il s’agit d’une solution idéale pour les DJ qui veulent passer au numérique, mais qui sont encore très attachés à une paire de vieilles platines ou de lecteurs CDJ. C’est également une option intéressante si vous ne voulez pas dépenser trop d’argent dans de nouveaux équipements ! De plus, vous conservez votre installation habituelle. Pour ce faire, il vous suffit d’ajouter l’interface en question dans votre installation. La connexion n’est pas non plus difficile à effectuer. Vous devrez brancher votre ancien équipement sur l’interface via RCA, puis raccorder l’interface sur le port USB de votre ordinateur portable. C’est tout ! L’avantage majeur est que ces interfaces audio sont souvent livrées avec des vinyles et/ou des CD timecodés. Vous disposez donc d’un pack complet pour commencer directement.

Inconvénients

Bien entendu, il existe quelques inconvénients. Nombre de ces interfaces audio sont dépassées, mais leur prix reste raisonnable par rapport aux autres options possibles et à ce que vous obtenez en retour. Il existe des modèles plus récents et moins chers, mais avec ces derniers, vous êtes souvent obligé d’utiliser des logiciels spécifiques. Donc, quand vous voulez vous engager dans cette voie, il est bon de savoir avec quel logiciel vous voulez travailler. Il existe des interfaces distinctes pour Traktor, Serato, Rekordbox et d’autres logiciels DJ. Neuf fois sur dix, il n’est pas possible d’en changer ! Faites donc au préalable des recherches sur ce que vous pensez être le logiciel le plus adapté à vos besoins. Il est conseillé d’essayer d’abord une démo de ces différents logiciels, puis d’acheter une interface audio DVS.

DJing avec un système DVS et timecodé - Comment ça marche et pourquoi ?

Option 2 : un contrôleur DJ avec DVS

La deuxième option pour utiliser un système DVS consiste à acheter un contrôleur DJ qui est compatible avec le DVS. Vous bénéficierez de plus de flexibilité. Vous pouvez utiliser aussi bien le contrôleur qu’une paire de platines avec des vinyles timecodés. Vous vous connectez directement au contrôleur DJ comme vous le faites normalement sur une table de mixage. Vous êtes également plus flexible en ce qui concerne les sets, car vous pourrez utiliser uniquement le contrôleur DJ si vous le souhaitez. Cette solution est également plus facile à transporter. De plus, un contrôleur peut être plus approprié dans les endroits exigus.

Inconvénients

Cette voie peut vous amener à préférer l’une des deux options. Imaginez que vous achetiez un contrôleur DJ mais qu’il s’avère qu’ensuite vous n’utilisiez que la fonction DVS et vos platines, alors le contrôleur DJ sera superflu. Dans ce cas, vous aurez acheté un contrôleur DJ que vous n’utilisez en principe que comme table de mixage, ce qui serait dommage compte tenu du prix qu’il vous aura coûté ! L’inverse peut également être le cas. Réfléchissez donc bien, et n’optez pour cette option que si vous voulez bénéficier de flexibilité et si vous êtes sûr d’utiliser les fonctions des deux !

DJing avec un système DVS et timecodé - Comment ça marche et pourquoi ?

Option 3 : une table de mixage DVS

L’achat d’une table de mixage DVS est la solution la plus récente et donc aussi la plus facile à mettre en place. Vous conservez votre ancienne paire de platines ou lecteurs CDJ, vous remplacez uniquement la table de mixage et vous connectez tout comme d’habitude. La table de mixage est reliée par USB à votre logiciel, vous pouvez alors commencer à mixer avec des CD ou des vinyles timecodés. Beaucoup de ces tables de mixage compatibles DVS sont livrées avec le logiciel nécessaire et certaines sont même accompagnées d’un vinyle timecodé. Vous pouvez donc l’utiliser tout de suite sans rencontrer trop de problèmes de connexion.

Inconvénients

Cette option ne présente pas vraiment d’inconvénients mis à part le fait que vous êtes un peu moins mobile ! En effet, il n’est pas toujours facile de transporter deux platines et une table de mixage d’un point A à un point B. Il ne s’agit pas vraiment d’un inconvénient, mais plutôt d’un choix que l’on fait consciemment ou non. Il s’agit d’une solution parfaite si vous utilisez encore deux platines vinyles ou lorsque vous souhaitez améliorer votre table de mixage. C’est le choix idéal, surtout lorsque vous mixez chez vous !

DJing avec un système DVS et timecodé - Comment ça marche et pourquoi ?

Phase de MWM : une solution unique en son genre !

En plus des trois manières classiques d’utiliser le système DVS, il existe une autre option complètement différente : Phase de MWM. Cette solution unique en son genre est un véritable système DVS sans fil. Ce système, qui ne fonctionne qu’avec des platines, vous permet de mixer et de scratcher sans avoir besoin de cellule ou même de vinyle. Pour ce faire, vous utilisez un émetteur et un récepteur. Vous n’avez donc plus besoin de brancher vos platines sur la table de mixage. Il suffit de placer l’émetteur au centre de votre platine (voir photo), et ce avec ou sans vinyle, ça ne fait aucune différence. Cet émetteur envoie ensuite toutes les informations au récepteur. Ce récepteur peut ensuite être connecté sur une table de mixage DVS externe ou sur une interface DVS. Le récepteur est également un chargeur pour les émetteurs. Cependant, vous ne devez pas avoir peur de vous retrouver à court de batterie, car vous bénéficiez d’une autonomie maximale allant jusqu’à dix heures ! Si vous voulez quand même être prévoyant, il est possible d’utiliser un set composé de quatre émetteurs que vous pouvez intervertir pour toujours avoir suffisamment de batterie !

DJing avec un système DVS et timecodé - Comment ça marche et pourquoi ?

Et maintenant ?

Dans cet article, vous avez pratiquement appris tout ce qu’il faut savoir sur le système DVS. Vous savez maintenant de quoi il s’agit, comment il fonctionne et comment utiliser ce type de système. Si vous avez l’intention d’utiliser l’une des options présentées ci-dessus, il est important de faire un choix réfléchi et de savoir vraiment ce que vous voulez en faire. Vous avez également constaté à quel point un système DVS peut être simple à mettre en place, et même à quel point certaines options sont innovantes. Un système DVS ajoutera vraiment une dimension supplémentaire à vos sets !

Voir également

» Interfaces DVS
» Vinyles timecodés
» CD timecodés
» Platines vinyles DJ
» Accessoires platine vinyle
» Produits d’entretien pour CD & Vinyles
» Cellules & Diamants
» Feutrines
» Pièces détachées pour platine vinyle
» Tous les équipements DJ

» Les « vrais » DJ mixent en numérique ou avec des vinyles ?
» DJing & Spotify – Comment mixer avec Spotify et est-ce bien légal ?
» Quelle est la meilleure platine vinyle pour DJ ?

8 réactions
  1. Pat dit :

    Bonjour,

    Merci pour cet article. Petite question. Est-il possible d’associer une seule platine vinyle (la Reloop 8000 Mk2 par exemple qui est compatible Serato), avec un contrôleur DJ. Le tout sur Serato pour pouvoir de temps en temps passer un vinyle pendant un set ?

  2. T2 dit :

    G 2 MKII, la table de mixage behringer djx900usb et 1 pc avec virtual djpro. SVP QUE ME MANQUE T IL POUR MIXER COMME AVEC 1 CONTRÔLEUR ???

    • Cher T2,

      Si vous voulez utiliser votre matériel DJ en combinaison avec un logiciel DJ sur votre PC et si vous voulez contrôler votre logiciel DJ avec votre matériel DJ, vous avez besoin d’un équipement avec une interface MIDI intégrée. La plupart des contrôleurs DJ disposent d’une interface MIDI USB qui vous permet de contrôler les options de votre logiciel depuis votre contrôleur DJ. La Behringer DJX900USB n’a pas d’interface MIDI et n’a que l’option de lecture et d’enregistrement audio via USB.

      Marnix | Bax Music

  3. Yofa dit :

    Hello,
    L’article peut induire en erreur je trouve : les phases nécessitent un boitier ou une table DVS ! Pas la peine de les acheter en pensant que ça remplacera une config DVS.

  4. Matt2 dit :

    Hello hello,
    J’ai 2 platines vinyles + 1 table Rane seventy
    Je voulais savoir si on pouvait sampler (pour mon cas dans live ableton) les morceaux sans le bip des vinyles timecodé
    Merci

    • Bonjour,

      Il existe plusieurs raisons qui expliquent pourquoi vous entendez un bip timecodé. Comme vous disposez d’une Rane Seventy, je suppose que vous utilisez le logiciel DVS Serato ? Dans ce cas, je vous recommande de calibrer Serato DJ. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’étalonnage de Serato DJ, c’est par ici.

      Marnix | Bax Music

Laisser un commentaire