Vous n’avez pas besoin d’être fan de la musique folk pour jouer d’un instrument à cordes orienté folk. Tout d’abord, attardons-nous sur trois instruments plus au moins similaires à la guitare : le ukulélé, la mandoline et le banjo.Si vous jouez déjà de la guitare et que vous avez envie de découvrir autre chose, vous pourrez passer relativement facilement à l’un de ces instruments. Ils conviennent d’ailleurs très bien aux débutants et aux jeunes musiciens, grâce au nombre réduit de cordes et au manche plus fin et plus court. De plus, les accords sont moins complexes. Mais ne vous y trompez pas : il s’agit là de trois instrument à part entière offrant de nombreuses possibilités sonores, tout comme la guitare et la basse.

Ukulélé : un son frais

ukelele1

Le ukulélé est un instrument à quatre cordes importé par les Portugais à Hawaï, où il est devenu un instrument de musique d’une grande popularité. Il est disponible en quatre tailles différentes : baryton, ténor, concert et soprano. Ce dernier, le format le plus utilisé, est accordé en gamme G-C-E-A (Sol-Do-Mi-La) ou A-D-Fis-B (La-Ré-Fa#-Si). Si vous avez déjà joué sur un autre instrument à cordes, vous remarquerez que les cordes d’un ukulélé sonnent différemment. En effet, la corde de Sol est accordée plus haut que la corde de Do (voir l’image ci-dessous). Les cordes ne sont donc pas rangées de la plus grave à la plus aiguë, comme c’est le cas sur une guitare ou un violon, par exemple. Ainsi, ce petit instrument produit un son agréable et bien à lui. Notez que la distance entre les cordes est identique à celle entre les cordes les plus aiguës d’une guitare. Les formes des accords sont donc similaires. Pour plus d’informations, consultez le blog « Comment accorder un ukulélé ? ».

ukelele2

Jouer d’un ukulélé

La façon la plus courante de tenir un ukulélé est de caler l’instrument dans le pli du bras et les côtes. Pour un confort de jeu accru, vous pouvez opter pour une sangle pour ukulélé. Un ukulélé possède des cordes en nylon que vous pouvez jouer avec les doigts ou en utilisant un médiator. Toutefois, les cordes en nylon sont plus sensibles à l’usure que les cordes en acier. C’est pourquoi nous vous recommandons d’utiliser un médiator en feutre. En résulte d’ailleurs un son moins vif.

Applications et autres modèles

Le son aigu et rond émis par un ukulélé peut être utilisé sur des morceaux de styles très différents. De plus, le ukulélé peut également servir pour s’accompagner au chant. George Formby, qui compte parmi les joueurs de ukulélé les plus connus, a beaucoup joué sur un banjo-ukulélé. Il existe également des guitalélés (à droite sur l’image). Très populaire, cet instrument à six cordes est accordé un quart de ton plus haut qu’une guitare et il possède une taille similaire à celle d’un ukulélé ténor. Il permet aux guitaristes de continuer à utiliser les mêmes accords et aux enfants de passer facilement à la guitare acoustique. Si vous jouez régulièrement sur scène ou en (home) studio, un ukulélé électro-acoustique est une bonne solution. En effet, ce dernier possède un micro intégré qui capte les vibrations (généralement à l’aide d’un préampli avec des réglages de tonalité et de volume) et les transmet à une sortie jack 6,35 mm.

Si vous avez besoin de l’aide pour choisir un ukulélé, lisez notre guide d’achat sur les ukulélés.

Mandoline : un son riche et large

mandoline1

La grande majorité des mandolines possèdent huit cordes, qui s’accordent par paires. En raison des petites différences de tonalité entre les cordes de chaque paire, vous aurez un son riche et large. De plus, si vous faites un mouvement rapide au médiator sur une paire de cordes, vous obtenez un effet « trémolo ». La mandoline s’accorde de la même manière qu’un violon, soit en gamme G-D-A-E (Sol-Ré-La-Mi). Il y a donc une quinte de distance entre les cordes et non un quart, comme c’est le cas sur une guitare. C’est pourquoi passer de la guitare ou de la basse à la mandoline est plus difficile que passer de l’un des ces instruments au ukulélé.

Origines, utilisation et différents types

Cet instrument compact, originaire d’Italie, fut initialement surtout utilisé dans la musique classique, mais il se retrouve aussi dans la musique folk. Ainsi, la mandoline apparaît dans la musique folk irlandaise, anglaise et écossaise, mais également dans le bluegrass. Dans ce dernier style de musique, on utilise surtout des mandolines de style A-5 et F-5 (au milieu et à gauche sur l’image). Tout comme avec les ukulélés, il existe différents types de mandolines, comme la mandoline électrique (à droite sur l’image). Celle-ci ne doit pas être confondue avec la mandoline électro-acoustique, puisque cette dernière est un modèle acoustique avec un micro intégré. Le modèle électrique, lui, possède un corps entièrement massif et doit être amplifié. Il s’agit donc d’un instrument hybride entre une mandoline et une guitare électrique.

Banjo : un son vif et cristallin

Quel que soit le type de banjo de votre choix, vous êtes sûr d’obtenir un son puissant, vif et cristallin. En effet, même s’il n’est pas amplifié, un banjo vous permet de percer facilement dans le mix d’un groupe dixieland, par exemple, ceci grâce aux cordes en acier et à la peau (comme sur un fût), au lieu d’une table en bois. Un banjo de type résonateur, équipé d’un dos fermé, génère le son qui porte le plus loin de tous les différents types de banjos disponibles. Si vous êtes à la recherche d’un son plus doux, optez pour un modèle à dos ouvert.

banjoBanjo bluegrass ou banjo ténor

Le banjo est surtout connu pour sa place centrale dans le bluegrass et le jazz dixieland. Dans le dernier cas, on utilise un banjo ténor, sur lequel vous jouez des accords avec un médiator. Ce type de banjo dispose de quatre cordes qui sont généralement accordées une octave plus basse que celles d’un violon. Toutefois, un banjo bluegrass est accordé différemment (sol-Ré-Sol-Si-ré (g-D-G-B-d) en Sol ouvert) et il possède cinq cordes. La cinquième corde est nettement plus courte que les quatre autres cordes et sa mécanique se trouve directement sur le manche. En jouant, on ne frette pas la cinquième corde, mais on la laisse sonner à vide. Si vous utilisez un capodastre pour jouer dans une tonalité différente en utilisant les mêmes doigtés, il vous faut un capodastre pour un banjo à cinq cordes. Avec un banjo, on utilise généralement un médiator pour pouce et deux médiators pour doigts.

Banjo guitare : accordage standard

Si vous êtes guitariste et que vous ne voulez profiter que du caractère sonore d’un banjo, choisissez un banjo guitare. Cet instrument à six cordes s’accorde de la même manière qu’une guitare, ce qui vous permet de jouer avec les mêmes accords. Comme la corde de Mi donne un son relativement bas, celle-ci est souvent remplacée par une corde de Mi qui sonne deux octaves plus haut. Dans le cas où vous jouez du banjo ténor et que vous voulez passer à la guitare acoustique, une guitare ténor, qui s’accorde de la même manière, sera un bon choix.

Si vous avez besoin d’aide pour choisir un banjo, consultez notre guide d’achat sur les banjos.

Voir également :

» Comment accorder un ukulélé ?
» Quel est le meilleur ukulélé ?
» Quel est le meilleur banjo ?

» Ukulélés
» Mandolines
» Banjos

Pas de réponse

Pas encore de commentaires ...

Laisser un commentaire