Un piano, qu’il soit numérique ou acoustique, est généralement équipé de trois pédales. Si ce n’est pas le cas, il vous permet parfois de brancher trois pédales externes. Mais à quoi servent les pédales présentes sur un piano à queue ou un piano droit ? Sur ce blog, Marc, notre spécialiste du piano, abordera les trois pédales une par une.

À quoi servent les trois pédales d'un piano ?

Les trois pédales, de droite à gauche

Si vous venez de débuter le piano, l’important est de vous familiariser d’abord avec les 88 touches noires et blanches. Après un certain temps, vous pouvez expérimenter les pédales. Maintenant, regardons de plus près les différentes pédales présentes sur un piano. Un piano acoustique possède généralement trois pédales, à savoir, de droite à gauche, une pédale forte (également appelée « pédale de sustain »), une pédale douce (ou « una corda ») et une pédale de soutien (ou « sostenuto »). Les pédales d’un piano numérique sont disposées dans le même ordre que sur un modèle acoustique, mais certains pianos numériques permettent d’assigner une fonction différente à une ou plusieurs pédales. C’est le cas des Yamaha CVP, par exemple.

La pédale forte

Une pédale forte, également appelée « pédale de sustain », fait partie des pédales les plus utilisées sur un piano, mais aussi sur les synthétiseurs et les claviers arrangeur. Dans le cas des pianos acoustiques, le terme de « damper » est souvent utilisé, puisque les étouffoirs sont levés des cordes au moment de l’appui sur la pédale. Cela se passe mécaniquement, ce qui n’est pas le cas sur un piano numérique ou un synthé, car ces derniers possèdent un paramètre pour ce faire. Une pédale forte vous permet de retenir le son et le faire durer. Lorsque la pédale est enfoncée, les notes continuent donc de sonner même après que vous ayez cessé d’appuyer sur une touche. Une fois que vous relâchez la pédale, elle s’arrête. Il faudra s’entraîner un peu pour utiliser une pédale forte et apprendre à appuyer dessus au bon moment, mais une fois maîtrisé vous obtiendrez un jeu fluide.De plus, vous aurez un son plus riche. En effet, la pédale lève les étouffoirs des cordes, ce qui permet aux cordes adjacentes de résonner avec les notes que vous jouez. Vous pouvez utiliser cette pédale comme une sorte d’écho. Les partitions de piano indiquent (par les trois lettres PED) quand il faut appuyer et relâcher la pédale. Pour expérimenter le son, vous pouvez enfoncer une pédale forte à demi. Certains modèles de piano numérique haut de gamme imitent cette technique de « demi-pédale». Si c’est le cas, cela est mentionné dans les caractéristiques de l’instrument.

À quoi servent les trois pédales d'un piano ?

La pédale de soutien

La pédale de soutien, celle du milieu, est similaire à une pédale forte quant à sa fonction. Elle est également appelée « pédale de sostenuto », un mot italien qui signifie « soutenu ». Dans la musique, ce terme peut avoir plusieurs sens, mais dans ce cas-ci il veut dire « étouffer ». (On voit parfois également les mots italiens « adagio sostenuto », mais cela veut dire qu’il faut garder le même tempo pendant tout le morceau.) Dans le cas d’une pédale de soutien, seules les notes déjà jouées peuvent être tenues. Bien évidemment, à l’image d’une pédale forte, elle s’arrête lorsque vous relâchez la pédale. Mais comment l’utiliser en pratique ? Vous pouvez, par exemple, jouer un accord avec la main gauche tout en appuyant sur la pédale de soutien, après quoi vous aurez les deux mains libres pour jouer une partie complexe. Contrairement qu’avec une pédale forte, les notes de cette partie ne durent pas plus longtemps, mais les notes de l’accord seront bien prolongées ! Vous n’obtiendrez donc pas de cacophonie.

Pédale de soutien sur un piano droit

Avec un piano droit, la pédale de milieu possède généralement une fonction différente. Ainsi, elle peut servir de pédale de répétition et atténuer beaucoup le son. Une telle pédale vous permet de vous entraîner sans déranger votre entourage. En général, une pédale de répétition peut être utilisée en position fixe, pour ne pas devoir tenir le pied constamment appuyé sur la pédale. La grande majorité des pianos ne disposent pas de pédale de soutien. C’est pourquoi les partitions de piano indiquent rarement l’utilisation de cette pédale.
À quoi servent les trois pédales d'un piano ?

La pédale douce

La pédale douce, également appelée « pédale una corda », se trouve à gauche du pédalier. « Una corda » signifie « une corde » en italien. Voici quelques explications sur le fonctionnement d’un piano pour mieux comprendre le rôle de cette pédale. La plupart des cordes d’un piano acoustique sont assemblées par groupes de deux ou trois cordes accordées à l’unisson. En utilisant plusieurs cordes par note, on obtient un son plus riche. Si vous enfoncez l’une des touches d’un piano, le marteau correspondant vient frapper, dans la majorité des cas, plusieurs cordes. Le son d’une pédale douce est plus étouffé et possède moins d’harmoniques (un son est toujours composé d’une note fondamentale et d’harmoniques). Sur un piano à queue acoustique, une pédale douce permet de déplacer les marteaux à droite lorsque vous appuyez dessus, afin qu’il n’y ait plus qu’une ou deux cordes par note qui soient frappées ou – dans le cas des simples cordes – que les cordes soient frappées avec la partie moins tassée des marteaux. Notez que l’effet offert par cette pédale fut beaucoup plus prononcé sur les anciens pianos à queues. De plus, avec ces derniers, il était possible d’obtenir de subtiles nuances sonores en changeant la position de la pédale.

Pédale douce sur un piano droit ou un piano numérique

Sur un piano acoustique droit, la pédale de gauche rapproche légèrement les marteaux des cordes, ce qui donne un effet plus ou moins similaire. En raison de la conception du mécanisme des marteaux sur un piano à queue, l’effet est plus marqué. Grâce à sa taille plus importante, un piano à queue offre plus d’espace pour apporter ce genre de modifications mécaniques. Bien évidemment, une pédale douce fonctionne de la même manière sur un piano numérique que sur un piano à queue traditionnel, mais l’effet est contrôlé de manière numérique sur le premier. Notez qu’il est possible que la pédale de gauche de certains pianos numériques possède une fonction différente.

Y a-t-il d’autres sujets concernant les pianos que vous aimeriez voir abordés ? Laissez un commentaire ci-dessous !

Voir également

» Quelles sont les meilleures pédales de sustain et d’expression ?
» Apprendre à jouer du piano ou du clavier : également pour les adultes
» Quelle est la différence entre un clavier arrangeur et un piano numérique ?
» Tous les pianos numériques livrés avec 3 pédales
» Tous les pianos numériques et accessoires
» Quel est le meilleur piano numérique ?

Pas de réponse

Pas encore de commentaires ...

Laisser un commentaire