Pour mettre en valeur vos jeux de lumière et rayons laser ou créer une atmosphère particulière, il n’y a rien de mieux que de diffuser un nuage de fumée à travers la salle. Une bonne machine à fumée est donc indispensable pour mettre en place une soirée mémorable. Mais comment en tirer le meilleur parti et la garder en bon état le plus longtemps possible ? Ci-dessous, vous trouverez 5 conseils pour l’utilisation et l’entretien de votre machine à fumée.

Machines à fumée : 5 choses à faire et à ne pas faire pour prolonger la durée de vie

#1 : Préchauffage et refroidissement

La bonne marche à suivre : lors du démarrage de la machine à fumée, attendez la fin du temps de préchauffage pour la mettre en marche et attendez qu’elle soit complètement refroidie pour la ranger.
Chose à ne pas faire : il est fortement déconseillé de transporter votre machine à fumée directement après l’usage.
Explication : une machine à fumée est un appareil complexe et fragile. Des chocs violents peuvent provoquer la rupture des conducteurs de l’élément chauffant, par exemple. Lors du démarrage, laissez l’appareil chauffer au moins une demi-heure même si l’indicateur indique que la machine est prête avant. Pensez à éteindre votre machine à fumée à temps. Si vous savez à quelle heure la soirée va se finir, arrêtez-là une demi-heure avant et videz complètement le réservoir – voir conseil n°4. Laissez la machine à fumée refroidir calmement et commencez déjà à ranger vos autres équipements.

#2 : Le bon liquide

La bonne marche à suivre : remplissez le réservoir uniquement avec le liquide recommandé pour votre machine à fumée.
Chose à ne pas faire : il est contre-indiqué d’utiliser du liquide d’une autre marque ou d’essayer de le fabriquer vous-même.
Explication : les machines à fumée sont conçues par le fabricant pour fonctionner avec un certain type de liquide. L’utilisation d’autres liquides pour machine à fumée peut entraîner une mauvaise évaporation et même créer des situations dangereuses comme la pulvérisation de gouttes brûlantes à partir de la buse de sortie. Il est également possible que l’utilisation d’autres liquides donne à la fumée une odeur désagréable de brûlé ou qu’elle rende le sol glissant. En utilisant le liquide approprié, la fumée produite par la machine est généralement inodore. L’utilisant de colorants est également à proscrire. S’il était possible de colorer la fumée d’une machine à fumée, ces liquides seraient en vente partout. Si vous voulez obtenir un tel résultat, il faudra acquérir une machine à fumée équipée d’un éclairage LED.

#3 : Un minimum de parfum

La bonne marche à suivre : ajoutez une goutte de parfum dans le réservoir de votre machine à fumée pour parfumer la fumée.
Chose à ne pas faire : il est inutile de vider une bouteille de parfum dans le réservoir de votre machine à fumée.
Explication : Les parfums pour machine à fumée sont extrêmement concentrés, vous avez donc besoin d’en utiliser très peu pour obtenir un résultat. Suivez les instructions indiquées sur la bouteille du parfum et ne la videz pas complètement dans le réservoir de votre machine à fumée, même si cela semble être très peu. En réalité, il est même préférable de ne pas utiliser de parfum si vous voulez garder votre machine à fumée en bon état plus longtemps. Si vous voulez tout de même le faire, achetez alors une machine à fumée bon marché ou un modèle d’occasion que vous utilisez spécifiquement pour cela. Ainsi, vous serez moins déçu lorsqu’elle tombera en panne.

#4 : Vider le système

La bonne marche à suivre : si la machine à fumée n’est pas utilisée pendant une longue période, retirez le tuyau du réservoir et videz le système jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de fumée. Éteignez ensuite la machine.
Chose à ne pas faire : il ne faut pas stocker la machine à fumée avec du liquide dans le circuit pendant une longue période.
Explication : comme le liquide pour machine à fumée est un peu gras et composé de différentes substances, il peut s’agglutiner ou se déposer à l’intérieur de votre machine. Le circuit risque alors de se remplir de résidus et éventuellement devenir complètement boucher. Malheureusement, un circuit complètement obstrué peut rarement être réparé et si vous parvenez, la réparation est souvent temporaire. En vidant le circuit, la quantité de liquide présent est limitée, mais faites attention à ne pas laisser la pompe fonctionner à vide pendant une longue période, écoutez le son qu’elle fait. Pour les machines à fumée à réservoir fixe, commencez par vider le réservoir.

#5 : Utilisation d’eau distillée

La bonne marche à suivre : en cas de blocage, pompez de l’eau distillée à travers la machine à fumée, éventuellement en y diluant un peu de vinaigre blanc.
Chose à ne pas faire : n’utilisez pas de l’eau du robinet pour déboucher votre machine à fumée.
Explication : l’eau distillée ne contient pas de calcaire, contrairement à celle du robinet. Le calcaire peut se déposer à l’intérieur du circuit ce qui provoquera de sérieux blocages. Vous pouvez acheter de l’eau distillée dans les supermarchés ou les magasins de bricolage. Pour dissoudre le calcaire et la graisse, vous pouvez éventuellement ajouter du vinaigre blanc avec une proportion de 80-20. Rincez abondamment le système avec de l’eau distillée et ne respirez pas la fumée ! Cette procédure doit toujours être effectuée à l’extérieur, dans un endroit bien ventilé. Ne pompez pas d’eau distillée dans le circuit trop longtemps. En principe, 5 minutes suffisent amplement. Si cela ne donne pas les résultats escomptés, la fin de votre machine à fumée est souvent proche. Utilisez avec parcimonie des liquides nettoyants pour machine à fumée. Remarque importante : n’utilisez pas d’eau distillée avec les machines à fumée de la marque Martin, car cela annulerait votre garantie.

Plus d’infos ?

Quelle est la meilleure machine à fumée, hazer ou fazer ?

Aucun commentaire

Aucun commentaire pour le moment...

Laisser un commentaire