1. Page d'accueil
  2. /
  3. Actualités
  4. /
  5. Technics komt terug met draaitafel

Technics est de retour avec une platine

Cela fait bien longtemps que nous n'avons pas eu de nouvelles de la marque Technics et de sa maison mère Panasonic. Tout du moins en ce qui concerne les équipements destinés aux DJ. Pourtant, pendant le salon high-tech de Berlin IFA 2015, un nouveau prototype fut présenté sur le stand de Technics. Situé au beau milieu d'appareils Hi-Fi, il était là, exposé de manière soignée et élégante. Il s'agit d'une nouvelle platine vinyle !

Cela fait bien longtemps que nous n'avons pas eu de nouvelles de la marque Technics et de sa maison mère Panasonic. Tout du moins en ce qui concerne les équipements destinés aux DJ. Pourtant, pendant le salon high-tech de Berlin IFA 2015, un nouveau prototype fut présenté sur le stand de Technics. Situé au beau milieu d'appareils Hi-Fi, il était là, exposé de manière soignée et élégante. Il s'agit d'une nouvelle platine vinyle !

Une nouvelle platine ?

Attendez encore un peu avant d'aller chercher votre logiciel Traktor Scratch ou vos vinyles timecodés Serato et gardez à proximité votre vieille collection de vinyles, car nous devons vous mettre en garde à propos du prototype de Technics. Tout d'abord, étudiez attentivement la photo de ce prototype. Malgré le fait qu'il s'agisse d'un prototype et que rien n'est décidé concernant la commercialisation définitive, il semble que les DJ peuvent encore espérer la résurrection de la légendaire platine SL-1200.

Ou pas ?

Malheureusement, un coup d’œil rapide sur cette platine et ces espoirs s'évanouissent aussitôt. Il s'avère que Technics s'oriente vers le secteur Hi-FI et non plus celui des DJ. Le prototype n'affiche plus les commandes utilisées par le DJ, comme un bras de lecture ou les boutons pitch, play/Cue et nous ne discernons aucune connexion sur cette photo. Visiblement, ce modèle est loin d'être prévu pour un transport fréquent, car le dessous de la platine est ouvert ce qui laisse apparaître les pieds et fragilise certainement la structure générale. On se demande quelles sont les intentions de Technics ?

Technics présente son dernier prototype en disant carrément qu'il s'agit de la combinaison du meilleur que peut offrir l'analogique et le numérique. Cela se réfère probablement aux fonctions liées au Hi-Fi. Malheureusement, la marque n'a pas dit un mot sur le marché DJ, les seules informations communiquées concernent la vente de vinyles qui connaît un regain d'intérêt et l'ajout de platines vinyle à la collection de produits Technics. Bien que nous aimerions qu'il en soit autrement, tout indique qu'il n'y aura pas de nouvelle platine conçue spécialement pour les besoins DJ.

Pourquoi ?

Tout d'abord, il ne faut pas oublier les origines de la marque Technics, c'est-à-dire la production d'appareils Hi-Fi haut de gamme. En effet, jusqu'à la création de la platine SL-1200 dans les années 70, Technics n'avait rien à voir avec l'univers DJ. Cette dernière est ensuite devenue très vite populaire parmi les DJ grâce à sa haute précision. Naturellement, Technics a su apprécier un tel succès, mais ce n'est pas pour autant qu'ils ont l'intention de créer toute une série de produits pour les DJ, même si beaucoup d'entre eux en seraient ravis. La question est de savoir quelles sont les attentes du public ? Une toute nouvelle platine SL-1200 avec un nouveau look ne sera probablement pas assez spectaculaire pour une commercialisation à grande échelle, car même si une grande majorité réclame son retour seulement un petit groupe sera vraiment intéressé par l'achat d'une deuxième platine flambant neuve. Le prix est aussi un facteur décisif, car il existe des alternatives chez d'autres fabricants qui se rapprochent considérablement de l'original ou même la surpasse. De plus, auparavant la marque avait proposé des créations très particulières qui n'ont pas été au goût du grand public. Prenez par exemple la version SL-DZ1200, cette platine/contrôleur DJ est encore disponible sur le marché d'occasion, ce qui en dit long sur son succès mitigé.

Avec l'acquisition par la maison mère Panasonic - qui n'a pas vraiment d'expérience dans le domaine des équipements DJ - on peut imaginer qu'il serait préférable que cette marque s'en tienne à ce qu'elle sait faire. Pour résumer, la mise en vente mondiale d'une réédition de la SL-1200 est quelque peu discutable et si Technics veut sortir une nouvelle platine vinyle avec des possibilités numériques pour les DJ, il vaudrait mieux qu'ils s'allient avec d'autres fabricants.

Pioneer peut le faire ?

Pourquoi Pioneer a tout misé sur les platines vinyles avec le modèle PLX-1000 ? Tout d’abord, il fallait combler un vide dans la gamme proposée. Ensuite, Pioneer veut se détacher des entreprises extérieures, ce que nous avons pu constater avec les derniers produits lancés et le développement de leur propre logiciel. Ils veulent avoir un contrôle total sur toutes les étapes et ainsi renforcer leur position de leader du marché.

Bien évidemment, la PLX-1000 qui fut conçue essentiellement pour un usage en club est actuellement l'une des meilleures alternatives à la platine SL-1200. Mais n'oubliez pas que Pioneer a amassé beaucoup de connaissances au fil des années et qu'ils savent mettre en pratique leur savoir-faire mieux que quiconque. En ce qui concerne la technologie, la platine PLX-1000 n'est pas vraiment un appareil révolutionnaire, mais elle offre de nombreuses possibilités technologiques. Prenez par exemple le modèle le plus récemment : DJM-S9. En gardant l'utilisation de la PLX-1000 la plus simple et la plus efficace possible, Pioneer a su se concentrer pleinement sur ce Battle mixer pour qu'il embarque de nouvelles fonctions numériques. Par conséquent, la marque sait que la combinaison de la platine PLX-1000 avec la table de mixage DJM-S9 donnera une touche moderne à votre installation.

Naturellement, cette association avec un Battle mixer numérique a déjà été réalisée par Native Instruments avec le Kontrol Z2. Mais parce que Native Instruments est réputée dans le monde du numérique grâce au logiciel Traktor, il est peu probable qu'ils construisent leurs propres platines. En conséquent, ils devront toujours présenter leurs produits par l'intermédiaire d'un tiers lorsqu'il s'agit de platines ou de lecteurs multimédia. En outre, comme Native conçoit des appareils ainsi que des logiciels, ils devraient certainement continuer à se concentrer sur les DJ numériques.

Quel est l'avenir de Technics ?

Du point de vue des DJ, l'avenir de Technics est incertain en ce qui concerne le développement de nouveaux produits. Malgré les demandes des utilisateurs pour essayer de persuader Panasonic du potentiel d'une nouvelle SL-1200, la société n'est pas encore prête à les croire. Dorénavant, Technics s'oriente principalement sur les équipements Hi-FI haut de gamme pour les audiophiles ayant un budget important. Concernant les équipements DJ, il semble qu'ils soient passés à la trappe.

Vous souhaitez être informé de nos dernières actualités ? Inscrivez-vous à notre newsletter !

Bax-shop.fr | Gitaar